Comment se détendre rapidement après le travail ?

une femme qui se détend

Jusqu’à mes 30 ans, j’ai toujours vécu un important stress. Les problèmes du travail continuaient de me hanter une fois rentrée à la maison. J’ai alors lu de nombreux ouvrages sur le sujet, discuter avec différents experts du massage, du yoga et différents thérapeutes. Cela m’a permis de me créer une routine qui fonctionne pour me détendre rapidement en rentrant à la maison.

Se changer pour marquer le coup

Dès que j’arrive à la maison, je quitte ma tenue de travail. J’enfile des vêtements confortables, ôte mes chaussures. Même mon sac à main se retrouve rangé dans un placard pour que je ne sois pas tentée de revenir sur un dossier professionnel. Travaillant dans la communication, mon téléphone sonne constamment la journée. J’ai donc arrêté de mélanger vie professionnelle et vie personnelle. Le téléphone pro reste au bureau et je n’utilise jamais le perso pour lire les mails ou, encore pire, téléphoner aux clients.

30 minutes de détente complète

Ce n’est pas parce que j’ai quitté le tailleur que mon esprit est vidé des problématiques du travail. Je m’accorde alors une trentaine de minutes solo. Je reste dans le calme ou je mets une musique sans parole (et surtout pas la radio). J’apprécie particulièrement les sonorités relaxantes d’Asie.

Puis, je procède à une technique de massage avec un simple masseur de tête. Ces petits appareils de tête, que vous pouvez découvrir sur ce guide d’achat, me font un bien fou. Cela n’atteint pas le bonheur d’une véritable séance de Shirotchampi, mais cela gratte (drôlement bien) le cuir chevelu et fait frissonner la nuque.

femme avec masseur de tête
Voilà à quoi ressemble un masseur de tête. On dirait une petite araignée !

Certains jours, je privilégie plutôt la méditation. Je ne suis pas une experte de la méditation et n’ai jamais atteint la phase où l’on a l’impression que l’esprit s’élève du corps. Pour autant, se concentrer sur sa respiration pour ne penser à rien est libérateur. En quinze minutes de méditation, je ressens un profond bien-être.

Pas de TV inutile, place aux passions !

Je ne suis pas fondamentalement contre la télévision et ne fais pas partie des intégristes anti-TV qui vous regardent avec dédain quand vous parlez de programmes télévisuels. Par contre, j’ai lutté pour arrêter l’habitude consistant à l’allumer dès que je pose le pied à la maison.

Avec ce réflexe, vous laissez constamment du bruit et apprendre à se relaxer, c’est aussi apprendre à accepter le silence. L’absence de bruits ne signifie pas un manque de dynamisme, au contraire. Bannissez les chaînes où les programmes qui ne sont que disputes et cris (je ne vise personne, mais on se comprend !).

Je regarde plusieurs séries chaque semaine et allume la télévision uniquement pour les visionner, pas histoire de « voir ce qu’il y a ».

À la place, remplacez ces moments par le développement de passions. Je suis toujours sidérée de voir le nombre de personnes adultes qui n’ont aucune idée de leurs passions. Lecture, peinture, écriture, couture, cuisine, toutes ces activités sont pourtant excellentes pour se détendre rapidement après une dure journée. Par exemple, j’ai par le passé appris le solfège pour me soulager du stress des études…

En effet, elles vous forcent à vous concentrer et font de votre priorité, la compréhension ou la réalisation de quelque chose. Une fois que vous avez terminé, il est même possible qu’elles reviennent dans votre tête à la place d’interrogations sur votre travail.

Les relations sociales pour se relaxer

Sortir de chez vous à la rencontre d’amis est un excellent moyen de se divertir, spécialement quand vous êtes stressée. Bien évidemment, faites-en sorte de ne pas passer votre temps uniquement avec des personnes évoluant dans votre sphère professionnelle. Cela serait fâcheux de parler pendant trois heures de votre travail en soirée…

Parmi mes collègues, beaucoup participent à des évènements entre professionnels de la communication. Si cela m’arrive de prendre part à un apéro, je ne pousse pas le vice plus loin.

Comment faire si je n’arrive pas à me relaxer ?

La méthode précédente fonctionne pour moi dans la plupart des cas. Il arrive toutefois que malgré tous mes efforts, je repense à une situation. Le plus souvent, cela survient quand j’ai perdu un client (pas de décès, juste une rupture du contrat, je vous rassure !) ou que les deadlines au travail s’enchaînent sans que je puisse être sûre qu’elles seront respectées…

Dans ce cas, je fais une séance de sport « évacuatrice ». Je pratique normalement le sport le matin ou le week-end avec un footing. Pour me vider complètement la tête, je monte sur mon vélo elliptique et je me fixe un objectif compliqué de temps et de distance, puis je donne tout. Je finis lessiver et souvent fière de moi car j’ai atteint le but. Quand je sors de la douche, je n’ai qu’une envie : me reposer, parfois en utilisant un bon coussin de massage. Si je repense au travail, je profite alors d’un meilleur recul. L’effort m’aide à rationaliser. Au pire, ce n’est « qu’un travail » !

J’espère que ces conseils vous aideront à vous détendre rapidement après le travail. N’oubliez pas non plus que la façon dont vous travaillez peut grandement influer sur la capacité à se relaxer lors de la soirée. Ainsi, ne laissez jamais une chose urgente sur le feu en vous disant que vous partirez plus tôt le lendemain matin. De même, ne regardez pas vos derniers mails juste avant de rentrer en sachant pertinemment que vous ne répondrez que demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *