Porter une culotte menstruelle pendant ses règles

culotte menstruelle règles

Pratiques et hygiéniques, les sous-vêtements menstruels s’adaptent à chaque femme, comme la coupe menstruelle et la serviette hygiénique lavable. Ce sont des sous-vêtements spéciaux que toutes femmes et jeunes filles utilisaient auparavant et qui sont retravaillées pour leur permettre d’être plus à l’aise pendant les menstruations. Mais comment les porter et quels sont ses avantages ?

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?

Les culottes menstruelles sont des sous-vêtements extra fins qui recueillent votre flux menstruel et qui ne donnent pas de sensation d’humidité. A la différence d’un sous-vêtement normal pour femme, vous pouvez les porter sans autres protections pendant vos règles. Cela est dû aux matériaux spéciaux qui le composent. Il s’agit d’une alternative durable aux produits d’hygiène menstruels jetables puisque ce sont des articles lavables.

Aujourd’hui, toutes les femmes ne jurent que par ces protections d’hygiène intime étant donné que les tampons et les serviettes hygiéniques génèrent une énorme quantité de déchets résiduels : en moyenne, une femme utilise environ 10 000 produits menstruels dans sa vie. D’un point de vue écologique, les produits durables constituent donc une très bonne alternative.

Slips en coton bio, en dentelle, avec ou sans parfum, en string, boxer ou tanga, ces produits sont également très confortables et agréables à porter. Comme les tampons et les serviettes hygiéniques contiennent des résidus de substances nocives ainsi que des substances chimiques, ils ne sont pas très conseillés.

Que ce soit pour les règles, les fuites urinaires ou les pertes vaginale, la culotte menstruelle est un atout de taille. Même après un accouchement, elle peut vous être d’un grand secours.

Comment les sous-vêtements menstruels fonctionnent-ils exactement?

Les culottes menstruelles sont disponibles dans différents modèles, tant en termes de qualité que de matériau sur www.sistersrepublic.com. La matière diffère selon la marque et la version. Habituellement, le feuillet lui-même est constitué de coton (organique), de bambou, d’élasthanne, de nylon, de polyamide, de lycra ou de micro-polyester. La croix qui recueille le sang se compose de plusieurs couches.

La fine partie supérieure, qui repose contre votre vagin, est constituée d’un matériau doux et confortable, tel que le coton ou le bambou. Le but de cette couche est de laisser passer l’humidité, tout en proposant un séchage rapide. La deuxième couche est souvent antibactérienne, ce qui permet de neutraliser les odeurs.

Enfin, l’humidité est collectée et retenue dans la troisième couche. Plus cette couche est épaisse, plus elle peut absorber de sang ou d’urine. La couche inférieure est constituée de polyester stratifié de polyuréthane, abrégée en PUL. Cette couche lutte contre l’humidité et protège contre les fuites, donc pas de sentiment d’inconfort.

Combien de litre de flux les culottes menstruelles collectent-elles ?

Le sous-vêtement menstruel peut être utilisé pendant les menstruations légères et abondantes. La quantité d’humidité qu’une culotte peut absorber varie de 2,5 à 20 ml, en fonction du modèle de slip et du matériau de l’entrejambe. Par exemple, le bambou absorbe plus d’humidité que le coton. De plus, le taux d’absorption dépend de l’épaisseur du matériau absorbant et du nombre de couches qui le composent. Dans tous les cas, le fabricant fournira des directives sur la quantité d’humidité qu’elle peut absorber avec chaque feuillet.

Lavage des sous-vêtements menstruels

Après sa première utilisation, il est préférable de laver les culottes menstruelles en machine. Mais quels produits hygiéniques devriez-vous utiliser pour faire disparaître les tâches légères sur une serviette lavable ? Un savon bio détachant et du percarbone de soude nettoieront ces serviettes en tissus lavables en profondeur. De cette façon, vous ne prendrez pas de risque à utiliser de mauvais produits qui causent des irritations. Après cela, l’idéal est de les laver à faible température et à la main et de les sécher avec un sèche-linge ou à l’air libre.