Qu’est-ce que le Bardo ?

bouddhiste assis

Bardo est le terme tibétain qui désigne l’état intermédiaire ou le fossé que nous vivons entre la mort et notre prochaine renaissance. D’ailleurs, vous avez peut-être entendu parler du livre tibétain des morts appelé « Bardo Tödöl », qui signifie « Libération dans l’État intermédiaire par l’écoute ». Je me rappelle que la première fois où j’ai lu ce nom était dans un documentaire sur les expériences de mort imminente.

Définition du mot « Bardo »

Plus généralement, le mot bardo désigne l’écart ou l’espace que nous connaissons entre deux États. Les bardos moins connus décrits dans les textes traditionnels comprennent le bardo du rêve, le bardo de la méditation, et même le bardo de cette vie qui est, après tout, l’état intermédiaire entre la naissance et la mort.

Les bardos au quotidien

En fait, nous vivons des bardos tout au long de la journée. Quand vous aurez fini de lire cet article et que vous aurez levé les yeux, il y aura un moment de bardo, un petit écart après la fin d’une activité et avant le début d’une autre. Si vous les remarquez, ces moments de la vie quotidienne sont des lieux de transformation potentielle.

Dans la pratique de la méditation, vous pouvez remarquer la conscience simple et non conceptuelle dans l’écart entre les pensées. Le bardo entre la mort et la renaissance est considéré comme une opportunité particulièrement bonne pour l’illumination.

Les bardos sont des espaces de créativité et d’innovation potentielle, parce qu’ils créent des ruptures dans nos routines et modèles familiers. Dans cet espace de liberté momentanée, la nouvelle perception de quelque chose de nouveau et d’éveillé peut surgir soudainement.