Comment j’ai transformé ma fenêtre de toit !

une fenetre de maison

Les lecteurs réguliers de blog savent que j’habite dans un logement à Nantes. Plutôt ancien, l’appartement situé au dernier étage d’un immeuble de centre-ville réunit toutes les qualités que je recherche dans un bien. Mais, la fenêtre de toit vieillissante était jusqu’à présent un enfer. J’ai décidé début septembre de faire des modifications.

Arrêter la fournaise

La canicule estivale a été la goutte qui a fait déborder le vase. Le soleil tape toute la journée dans le velux et quand je rentrais le soir, c’était une véritable fournaise. Auparavant, je n’avais qu’un épais rideau noir qui me servait à obtenir la pénombre nécessaire pour dormir.

J’ai décidé de faire installer un véritable volet électrique. Ainsi, aux prochaines chaleurs, je le ferme jusqu’à la tombée du soleil pour garder l’air frais.

Stop à la perte énergétique

L’ancien, c’est beau, mais ça coûte vite une fortune à entretenir. Les fenêtres de toit sont souvent des entrées d’air qui vous congèlent en hiver et gonflent votre facture énergétique.

En plus du volet, j’ai changé mon velux. Il a été installé la semaine dernière. Il respecte désormais les normes en vigueur et ne laisse pas passer d’air inutile.

Stop aux bruits

Même si vous avez du double vitrage, une fenêtre de toit est le maillon faible en matière de silence. Si l’été, je suis relativement tranquille, les pluies de l’automne sont difficiles à vivre. C’est très dur de réussir à dormir alors que la pluie tape constamment sur la vitre.

Dorénavant, il existe des fenêtres qui disposent d’une technologie qui permet de réduire le bruit fait par la pluie. On les appelle les ABP (anti bruit de pluie). Pour l’instant, je n’ai eu le droit qu’à une pluie fine, mais je n’ai rien entendu alors qu’avant, la moindre goutte s’entendait.

J’ai dorénavant hâte de voir les résultats quand de grandes averses tomberont. Oui, je suis en train de souhaiter de la pluie !

Une véritable ouverture

Mon ancienne fenêtre ne faisait que se lever d’une vingtaine de centimètres. C’est suffisant pour laisser passer un filet d’air, mais c’est terriblement frustrant quand on souhaite réellement aérer.

J’ai donc opté pour une fenêtre de toit rotative. Elle s’ouvre largement. Je peux tranquillement observer le ciel depuis mon canapé et avoir un courant d’air bienvenu. C’est également très pratique pour évacuer les odeurs de cuisine plus rapidement.

Si vous envisagez d’acheter ou de faire construire, pensez à ce type de dépenses dans le calcul de votre budget. C’est vraiment le genre de détails qui transforme votre domicile en havre de paix.