Comment calculer son budget pour un achat immobilier ?

un bel appartement a acheter

Dans un précédent article, je vous expliquais comment j’avais obtenu un bon taux d’intérêt en souscrivant à un prêt accompagné d’un courtier immobilier. Dans celui-ci, je vous raconte comme j’ai fait pour calculer mon budget pour l’achat immobilier.

Combien empruntez-vous ?

La plupart des acheteurs font un emprunt. D’ailleurs, même si j’avais eu la possibilité de payer cash mon logement (oui, j’ai le droit de rêver un peu !), j’aurais souscrit à un emprunt car c’est plus avantageux de placer son épargne étant donné les faibles taux actuels, spécialement si vous avez eu des bons conseillers qui ont répondu pour vous à « Comment choisir la banque meilleur taux ? ».

Pour calculer le montant empruntable, vous devez prendre 1/3 de vos revenus. De mon côté, les banques n’ont pas voulu considérer mes revenus obtenus via la micro-entreprise et ont pris uniquement ceux touchés en tant que salariée. Si vous gagnez 1800€, vous pouvez donc mettre 600€ maximum dans un emprunt (la mensualité sera un peu plus élevée à cause du taux d’intérêt et d’éventuelles assurances).

Ensuite, vous définissez la durée de remboursement. En calculant rapidement, 600€ par mois fait 7 200€ par an. Vous empruntez donc :

  • 36 000€ sur 5 ans
  • 72 000€ sur 10 ans
  • 144 000€ sur 20 ans
  • 216 000€ sur 30 ans.

Les longues durées d’emprunt ne sont pas compliquées à trouver si vous êtes jeunes. En revanche, passés les 40 ans, vous devrez plutôt emprunter sur 20 ans voire 25.

Quels sont vos apports ?

S’il est possible d’acheter le bien uniquement grâce au crédit immobilier, les banques aiment avoir un apport personnel, souvent de l’ordre de 20%. J’ai connu trop d’amis qui vidaient tous leurs comptes pour fournir le plus gros apport possible.

C’est un mauvais réflexe pour plusieurs raisons. La première est qu’une fois dans votre maison, vous allez sûrement réaliser que quelques travaux sont nécessaires et si vous n’avez plus d’argent, vous ne pourrez pas les faire.

Ensuite, un petit pécule d’argent élimine beaucoup de stress lors des fins de mois difficiles et peut permettre de faire face à un coûteux imprévu comme la voiture qui lâche. J’ai donc gardé 10 000€ de côté et ensuite j’ai pris mon apport.

Si vous avez une famille capable de vous prêter un peu d’argent, n’hésitez pas à le faire en établissant avec eux un plan de remboursement. Il est toujours mieux de signer une reconnaissance de dettes. En cas de désaccord, ce papier sera une preuve bien utile.

Comment faire si vous n’avez pas d’apport ?

Si vous gérez bien vos comptes, la banque peut accepter de fournir toute la somme à la condition que vous ayez une situation professionnelle sûre et, la plupart du temps, si vous êtes un couple avec deux situations similaires.

Ensuite, ils peuvent vous autoriser ce prêt selon des critères géographiques. En effet, sans apport, le logement sert d’hypothèque et des localisations où le prix du marché chute les feront refuser le prêt.

Je ne saurais que vous conseiller de faire appel à un courtier pour obtenir un bon taux, mais aussi pour trouver une banque où vos apports personnels sont les plus faibles possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *