Traitement contre la chute de cheveux : tout savoir sur le minoxidil et le finasteride

Beaucoup d’avis et de témoignages circulent sur le minoxidil et le finasteride, des médicaments contre la chute de cheveux. Après avoir fait quelques recherches et m’être entretenue avec quelques personnes de mon entourage qui ont testé ces médicaments, j’ai décidé d’écrire un article sur le sujet. Mon objectif principal : éclairer quelques zones d’ombre. Dans cet article, découvrez donc tout ce qu’il y a à savoir sur le minoxidil et la finasteride.

Minoxidil et finasteride : historique

Essentiellement destinés au traitement de la calvitie, le minoxidil et le finasteride sont devenus des médicaments génériques dans le courant des années 2000. Précisons néanmoins qu’à leur début, ils n’étaient pas du tout destinés à traiter la chute de cheveux. En effet, le minoxidil, par exemple, servait surtout à combattre les maladies artérielles, notamment l’hypertension artérielle. Il s’agit d’un antihypertenseur et d’un vasodilatateur qui affiche un fort risque de toxicité. Autrement dit, il ne doit être utilisé qu’en dernier recours.

Quant au finasteride, il permet de soigner l’hypertrophie de la prostate. Ce n’est qu’à partir de 1999 qu’il a été révélé comme étant un traitement efficace contre l’alopécie androgénétique chez l’homme. En ces temps-là, il a été commercialisé sous le nom de Propecia.

Contrairement au minoxidil qui s’applique sur la peau, le finasteride est un comprimé à avaler tout au long du traitement. La dose prescrite est de 1 mg par comprimé pour le traitement de la chute des cheveux, et de 5 mg par comprimé pour le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate.

perte de cheveux femme

Le minoxidil et le finasteride sont-ils réellement efficaces ?

Les avis sur l’efficacité de ces médicaments restent partagés. Pour répondre à cette question, il est important de connaître le mode de fonctionnement ainsi que les composants de chaque médicament.

Comment le minoxidil agit-il ?

Pour le minoxidil, l’action de la sulfotransférase sur les follicules pileux serait la solution pour traiter la calvitie. Elle va permettre aux microvaisseaux de se densifier grâce à la friction lors de l’application du médicament. Ainsi, des résultats apparents peuvent être constatés au bout de deux semaines d’application, matin et soir. Pour rappel, il s’agit d’un traitement continu (à vie).

Dans la pratique, le minoxidil n’agit pas en augmentant le nombre de cheveux, mais plutôt en rendant la chevelure plus volumineuse. Il semblerait également que les effets ne concernent que la surface du crâne. Le traitement est conseillé assez tôt, c’est-à-dire qu’il convient surtout aux jeunes hommes et femmes âgés de 18 ans et plus. Le but étant de ralentir la calvitie précoce. Toutefois, le minoxidil reste un traitement efficace, car une bonne partie des patients ont pu observer des effets positifs dès les premières semaines.

Sachez toutefois qu’il n’est pas recommandé aux femmes dont la perte de cheveux est ponctuelle ou périodique.

Comment le finasteride agit-il ?

Le finasteride est apparu après le minoxidil. On le considère comme étant une version améliorée et plus efficace de son prédécesseur. En résumé, ce médicament bloque la production de DHT (hormone) qui est responsable de la chute capillaire. En effet, une trop forte concentration de DHT dans le cuir chevelu entraîne nécessairement la calvitie. Ainsi, le rôle du finasteride est de réduire cette concentration de DHT jusqu’à 60 %, favorisant ainsi la repousse des cheveux.

Les effets se remarquent au bout de quelques mois (environ trois à six mois) de traitement chez les hommes comme chez les femmes. Le finasteride est également un traitement continu, donc à vie. Au cours des premiers mois, les patients constatent un arrêt total de la chute des cheveux. Ce n’est qu’au bout de trois années de traitement que l’on constate une repousse plus concentrée au niveau du sommet du crâne et un peu moins au niveau des globes.

Les effets indésirables

Plusieurs articles sur internet ont terni l’image du minoxidil et du finasteride. Ces commentaires concernent en grande partie les effets indésirables ressentis tout au long du traitement.

Les effets secondaires du minoxidil

J’ai réussi à rassembler et à condenser ces quelques symptômes courants. Le traitement peut causer :

  • différentes réactions cutanées (irritations, démangeaisons, rougeurs, etc.) ;
  • la perte des cheveux (surtout au début du traitement) et la repousse irrégulière ;
  • des maux de tête récurrents ;
  • l’irritation des yeux et des troubles de la vision ;
  • une allergie et des œdèmes ;
  • l’infection de l’oreille.

D’autres effets indésirables ont également été rapportés, pour ne citer que :

  • l’essoufflement ;
  • les palpitations ;
  • les douleurs thoraciques ;
  • la baisse de la tension artérielle.

Ces effets sont très rares et ne touchent qu’un faible pourcentage de patients.

Les effets indésirables du finasteride

Le finasteride a reçu plus d’avis négatifs sur la toile. En effet, il présente des effets secondaires très alarmants, obligeant ainsi certains patients à former un blocus pour contrer la prescription de ce médicament aux personnes atteintes d’alopécie androgénétique. Voici une liste non exhaustive des effets indésirables du finasteride.

Les effets fréquents :

  • Réaction d’hypersensibilité ;
  • Prurit ou rash allergique ;
  • Urticaire allergique ;
  • Angiœdème ;
  • Gonflement au niveau des lèvres, de la gorge ou de la langue.

Les effets peu fréquents et rares :

  • Baisse de la libido ;
  • Dépression ;
  • Anxiété ;
  • Palpitation ;
  • Trouble de l’érection et de l’éjaculation ;
  • Douleurs testiculaires ;
  • Augmentation du volume des seins ;
  • Infertilité.

D’après des études menées dans des laboratoires aux États-Unis, seulement 2 % des patients présentent ces effets secondaires.

traitement chute de cheveux

Efficacité du minoxidil et du finasteride : des avis partagés

Certaines personnes vantent les effets spectaculaires du minoxidil et du finasteride, tandis que d’autres décident de boycotter leur commercialisation à cause de leurs effets nocifs sur la santé. Les avis restent donc très partagés sur les effets concrets de ces médicaments sur les femmes aussi bien que sur les hommes. Toutefois, il est important de noter que la moitié des personnes sur qui on les a testés ont répondu négativement au traitement. Totalement inefficaces pour certains, le résultat est plutôt mitigé concernant le finasterise qui souffre désormais d’une mauvaise réputation mais beaucoup plus positif vis à vis du minoxidil.

Autre fait à retenir : il s’agit d’un traitement à vie, ce qui présente un grand risque de perte de patients au cours des années. De multiples femmes affirment que la chute des cheveux revient instantanément dès l’arrêt du traitement. Certaines constatent aussi la persistance des effets secondaires, même après l’arrêt du traitement médicamenteux.

Separator image Publié dans Beauté.