Comment savoir si on est enceinte sans test ?

femme enceinte

Je ne sais pas vous, mais j’ai longtemps cherché à savoir rapidement et efficacement si j’étais enceinte. Que ce soit pour se rassurer ou savoir si on a enfin réussi à tomber enceinte, je trouve qu’il est important de réussir à cerner les signes pouvant nous aider à avoir une réponse rapide et claire.

Il existe les tests de grossesse mais ils ne sont pas totalement sûrs, alors dépenser de grosses sommes pour enchainer les tests n’est pas forcément une bonne solution.

Je vous ai préparé un article pour vous aider à savoir si vous êtes enceinte sans avoir recours à un test.

Apprendre à connaitre son corps

Il n’est pas rare que l’on s’inquiète en cas d’absence de règles, c’est un signe qui peut signifier une grossesse ! Mais cet élément ne suffit pas à vous donner une réponse car vous pouvez très bien avoir un retard pour une autre raison, ou avoir vos règles alors que vous attendez un bébé.


Il est donc important de connaitre votre corps pour réunir plusieurs éléments vous permettant de savoir si vous attendez un enfant ou non. Vérifiez votre poitrine dans un premier temps, s’ils sont gonflés et très sensibles, cela pourrait être un signe d’une grossesse. Si vous remarquez que vous avez régulièrement des nausées et vomissements et que votre température a tendance à rester assez haute, cela signifie que vous pouvez être enceinte.

Si vous réunissez tout ces signes et que vous avez de gros doutes, il est conseillé de faire une prise de sang pour avoir une réponse définitive.

Les tests fait maison

Vous pouvez aussi passer par des tests maison avant de faire une prise de sang ou d’acheter un nouveau test de grossesse.



Vous pouvez par exemple faire pipi dans un verre avant de vous coucher et le placer au réfrigérateur toute la nuit. Si votre bocal présente un nuage blanchâtre le lendemain, vous êtes enceinte !

Il est également possible de réaliser un test avec une aiguille. Il vous suffit de faire pipi dans un bocal et de placer une aiguille neuve dedans avant de refermer le bocal et de la placer dans un endroit très sombre. Si votre aiguille commence à rouiller ou à noircir après 8 heures, votre test est positif !

Il existe le même principe avec l’urine et la javel pour voir si la mousse devient orange foncé par exemple.

Mais quoiqu’il en soit, si vous avez des doutes après les nombreux symptômes, il faudra faire une prise de sang pour avoir une réponse définitive.



Cas spécifique : enceinte, mais les saignements arrivent

En tant que femmes, nous entendons souvent qu’une grossesse signifie l’arrêt des règles. Or, le cas particulier des saignements alors que vous êtes enceinte peut vous mener en erreur. S’agit-il d’un problème ou d’un phénomène tout à fait normal ? Cela dépend !

D’ailleurs, c’est à cause des saignements qui se prolongent malgré la grossesse qu’autant de femmes découvrent la situation alors qu’elles sont déjà à plusieurs mois…

Ces saignements peuvent survenir à la suite de ruptures de vaisseaux sanguins. Le sang est moins abondant que lors des règles, mais quand on ne soupçonne pas une grossesse, il est facile de ne pas le remarquer.

Les saignements peuvent parfois intervenir au moment des règles mensuelles et on les appelle d’ailleurs « les règles d’anniversaire ». Il s’agit en réalité d’un décollement trophoblaste ou de quelques lésions bénines.

Si vous vous savez enceinte et que vous constatez des saignements, ne pensez pas tout de suite à la fausse couche. Cela peut être tout à fait bénin, mais il est important de consulter rapidement pour en avoir le coeur net.

Enfin, les règles peuvent réellement continuer en cas de déni de grossesse et de maintien de la pilule contraceptive. Cette dernière crée des règles artificielles avec des saignements qui interviennent quand les hormones s’affaiblissent (en fin de plaquette).