Rythme, déroulement des têtes et hygiène mammaire

maman et son bebe

Si l’allaitement maternel est certainement la voie lactée la plus magique de tout l’univers (applaudissements), elle a de quoi intimider. Il y a peu et beaucoup de données à la fois, et comme chaque bébé est différent, chaque mère l’est également. Je suis passée par là, avec les hauts et les bas, et j’ai regroupé pour vous tout ce qu’il y a à connaître pour débuter cette inoubliable aventure à deux (ou plus) en toute sérénité.

Observation n°1 : votre bébé n’aime pas pleurer


En ce qui concerne la fréquence et la durée des tétées, tout se fait à la demande du bébé et vous pourrez trouver toutes les astuces pour pouvoir reconnaître les premiers signes de faim de votre nouveau né sur le site de la (super) Leche League. Mais sachez que s’il s’agite, ouvre la bouche et tourne la tête, c’est pour chercher votre sein, et que s’il s’énerve et met ses mains dans la bouche, il est temps de se dépêcher. Mais il ne faut surtout pas attendre qu’il pleure!
Au début, votre enfant tétera toutes les deux à trois heures environ, de jour… comme de nuit. En fait, plus il est petit et plus les tétées seront fréquentes car son estomac ne sera capable d’absorber que de petites quantités à la fois. Mais vous pouvez considérez que tout va bien tant qu’il prend du poids, et qu’il remplit bien ses couches ! Petite astuce, connaissez vous le tire lait ? Un bon moyen afin d’alterner tété pour de soulager vos seins soumis à lourde épreuves. Plus d’informations à ce sujet sur ce portail pour bébé.

Madone, ballon de rugby et galipettes

Pour ce qui est des positions, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les corps (j’aime particulièrement le manuel très illustré de l’allaitement de Caroline Guillot). Les seuls impératifs étant que vous soyez à l’aise (n’oubliez pas d’ajouter un coussin d’allaitement biologique à votre liste de naissance) et que les oreilles, épaules et hanches de votre bébé soient alignées pour ne pas entraver sa déglutition. Il suffit alors de l’amener vers votre sein et, magie, c’est lui qui s’occupe d’attraper le mamelon et de faire le reste.



Mais tout ceci deviendra très naturel avec le temps, et vous serez de toute façon accompagnée par une sage-femme dès les premières fois.

Hygiène mammaire : vous pensiez vraiment pouvoir échapper à la stérilisation des biberons ?

Je plaisante. Le lait maternel est un excellent antiseptique naturel et sauf avis médical contraire, mieux vaut ne pas se laver les seins avant et après chaque tétée pour éviter d’éventuelles irritations ou crevasses. Une toilette quotidienne suffit, avec un savon doux et bio. Et n’oubliez pas que votre enfant aime plus que tout votre odeur naturelle.

Vraiment, l’allaitement est une magnifique invitation au lâcher prise et à l’amour. Votre bébé sait ce dont il a besoin, il saura vous le montrer, et vous saurez le comprendre. Et même s’il est bien connu que les seuls adultes à dormir comme des bébés sont ceux qui n’en ont pas, croyez-moi, vous ne le regretterez jamais.