Qu’est-ce qu’un Stupa ?

bouddhiste en pierres

Les stupas sont l’une des formes les plus reconnaissables de l’architecture bouddhiste, parsemant le paysage dans tous les pays bouddhistes. Comme les temples bouddhistes, leur style diffère d’une culture à l’autre, mais la structure de base reste la même.

Quelle est la forme d’un stupa ?

Dans sa forme la plus simple, un stupa est un monticule de terre recouvert de pierre, contenant souvent des reliques ou des objets religieux et utilisé comme lieu de méditation. Le Grand Stupa de Sanchi, en Inde, est le plus ancien stupa connu, datant du IVe siècle avant notre ère. Le plus grand stupa du monde est Borobudur en Indonésie.

Bien que les différentes sections du stupa aient différentes significations symboliques, sa forme de base en est venue à représenter le Bouddha assis lorsqu’il a atteint l’illumination :

  • La base carrée représente les jambes croisées du Bouddha assis sur la terre.
  • La partie centrale, appelée hémisphère ou monticule, est le corps du Bouddha.
  • La flèche conique au sommet représente la tête du Bouddha.

Il peut aussi y avoir un poteau en bois à l’intérieur du stupa représentant l’épine dorsale ou le canal central du Bouddha (avadhuti).

Quels types de stupa existent ?

Il existe cinq types de stupas :

  • le stupa relique, contenant les restes du Bouddha et de ses disciples
  • le stupa objet, contenant des objets ayant appartenu au Bouddha ou à ses disciples
  • le stupa commémoratif, marquant un événement dans la vie du Bouddha
  • le stupa symbolique, représentant des aspects des enseignements bouddhistes
  • et le stupa votif, construit pour faire une dédicace ou pour accumuler le mérite.

Pour construire un stupa, les transmissions d’un professeur bouddhiste qualifié sont nécessaires. En visitant un stupa, les pratiquants le circulent dans le sens des aiguilles d’une montre comme une pratique de méditation, se concentrant sur le cycle sans fin de la renaissance (samsara) et le chemin octuple qui mène à la libération de la souffrance.