L’hyménoplastie : comment redevenir vierge grâce à la chirurgie ?

un jeune couple marié

J’avais déjà entendu parler de la reconstruction de l’hymen via des magazines médicaux et des émissions télévisuelles, mais je ne m’étais jamais attardée sur son principe et ses procédés avant aujourd’hui.

L’idée m’est venue quand une collègue de travail m’a avoué qu’elle l’avait fait aux débuts des années 2000 pour éviter un moment embarrassant lors de son mariage.


Je partage dans cet article le fruit de mes recherches avec vous, car je sais que c’est un sujet tabou mais que beaucoup de femmes s’y intéressent.

Qui peut faire une hyménoplastie ?

Toutes les femmes qui ont eu l’hymen déchiré peuvent faire la reconstruction de l’hymen. S’il ne s’agit pas d’un acte chirurgical dangereux et compliqué, il faut néanmoins faire une ou plusieurs visites au préalable.

En effet, les chirurgiens ont l’obligation éthique d’étudier les motifs de la demande et se doivent aussi de vérifier que votre corps peut subir l’intervention.

Pourquoi réaliser une hyménoplastie ?

La plupart du temps, l’hyménoplastie est réalisée pour des raisons religieuses ou pour respecter la tradition. Une de mes amies qui travaille à l’hôpital de Nantes m’a dit que la majorité des patientes qu’elle croisait pour cette opération était de jeunes musulmanes qui souhaitaient ne pas avouer à leur famille et à leur futur mari qu’elles n’étaient pas vierges.

Mais, cela arrive aussi dans les milieux catholiques, ruraux, juifs, gitans, bourgeois…

Si certains hommes rêvent de « dévierger » une femme, elle n’a jamais croisé une femme qui ne le faisait pas pour des motifs purement sexuels.

Le pire est que l’hymen peut parfois se déchirer sans relation sexuelle avec un autre partenaire. La masturbation avec un objet pénétrant ou des activités comme le cheval peuvent le provoquer.

Quand faire cette opération ?

Le mieux est de réaliser cette opération au moins un mois avant le rapport sexuel. Donc, si vous savez que vous allez vous marier à une date précise, ajoutez un peu de marge. Allez voir un médecin 6 mois avant le mariage pour prévoir une opération 2 mois avant la date fatidique.



Ensemble, vous verrez les possibilités dans son agenda, mais aussi le meilleur moment pour votre corps. En effet, pour faciliter la cicatrisation, il est recommandé de le faire juste après vos dernières règles. Si besoin, voici quelques techniques pour déclencher vos règles.

Comment se passe l’hyménoplastie ?

C’est une opération de chirurgie esthétique. Pour comprendre tout ce que cela incombe, je vous invite à consulter le site chirurgieesthetique.info.

L’opération dure moins d’une heure. Le chirurgien a deux solutions : soit il peut se servir de la partie de l’hymen non déchirée pour en reconstruire un nouveau, soit il prélève sur une autre partie du corps les tissus pour le composer.

Le jour de l’opération, vous restez quelques heures seulement à l’hôpital. Cela laisse le temps au corps médical de vous ausculter rapidement, de vous anesthésier, de réaliser l’intervention, de laisser votre corps se réveiller et de vérifier que le travail a été bien fait.

Quelles sont les conséquences pour votre corps ?

Vous ressentirez après l’opération quelques douleurs, mais elles sont normalement minimes par rapport à d’autres opérations de chirurgie esthétique comme les implants mammaires ou la reconstruction du nez.

Il ne faut pas oublier que cela reste uniquement un morceau mince de peau recousu sur votre corps. C’est davantage des sensations d’étirement que vous aurez.

Il est donc conseillé d’avoir quelques jours de repos après l’opération. Évitez aussi des activités comme la piscine ou le sport à haute intensité dans les deux semaines qui suivent l’acte chirurgical.

Dans de rares cas, la chirurgie peut ne pas marcher, mais je ne suis pas très calée sur le sujet. Si votre médecin est compétent et professionnel, il vous expliquera tout cela dès le premier rendez-vous de même que les possibilités de remboursement par la sécurité sociale ou votre mutuelle.

Comment cela se passera lors du prochain rapport sexuel ?

L’opération ne rend pas votre hymen différent ou plus dur que celui qui était présent initialement. Tout comme pour une première déchirure de l’hymen, vous ressentirez quelques douleurs lors des premières pénétrations et quelques saignements peuvent être émis. Dans la plupart des cas, ils restent légers.

Pour le partenaire, il n’a aucun moyen de savoir que vous avez été opérée et de toute façon, il sera souvent trop occupé par son propre plaisir pour y penser.

Je n’aurais jamais réalisé une telle opération, mais si vous le désirez, elle me semble bénigne et sans douleur. En tout cas, même si les mœurs sexuelles évoluent, les demandes d’opération ne baissent pas, au contraire !