Comment perdre la graisse du ventre ?

femme qui calcule son tour de ventre

Après la naissance de ma fille, j’ai suivi un régime pour perdre les 9 kg que j’ai pris durant la grossesse. Motivée, j’ai réussi à atteindre le nombre voulu sur la balance. Mais, depuis, je n’arrive pas à perdre le reste de graisse que j’ai sur le ventre.

Bien décidé pour 2019 à respecter mes résolutions (et perdre le gras en fait partie), je suis à la recherche d’astuces pour y parvenir. J’en fais la synthèse dans cet article avec 5 conseils faciles à suivre avec un peu de volonté.


Stoppez les sucres inutiles

Tout le monde sait que le sucre rapide, c’est le mal et pourtant, nous en consommons toutes trop. J’ai fait la liste de toutes les sucreries que je mange dans la semaine et le résultat est effrayant : céréales le matin, barre Milka à 16h, biscuits au chocolat Bjorg le soir, pâtisseries du week-end et ajoutez à cela deux verres de Coca par jour.

C’est bien trop ! J’ai d’ores et déjà supprimé le coca que je remplace par du thé en fin de repas et les biscuits du soir. Cela semble peu ? Au final, c’est tout de même 14 verres de Coca par semaine et 21 biscuits ! Faites ce genre de calculs et vous serez surpris des quantités avalées…

Contrôlez sa faim

Plus facile à dire qu’à faire, non ? En réalité, toutes les femmes qui ont fait des régimes ont remarqué que manger entraîne la faim. Faites l’effort de la surmonter pendant quelques jours et elle viendra moins souvent toquer à votre porte.

Moins manger étant évidemment important pour perdre la graisse du ventre, je vous conseille d’atteindre plus facilement la satiété en buvant plus d’eau, en évitant l’aspartame et autres sucreries de fin de repas, en préférant des plats consistants que gras (ex : un plat de pâtes coupe plus la faim qu’une pizza Sodebo très grasse).

Si besoin, prenez aussi un petit complément alimentaire qui coupe la faim.

Augmentez les fibres

Les fibres ne servent pas uniquement aux personnes qui rencontrent des difficultés aux toilettes… Elles sont excellentes pour une bonne digestion, mais aussi pour la perte de poids. Aujourd’hui, notre alimentation est souvent pauvre en fibres.



Outre les célèbres prunes, la plupart des légumes en contiennent. J’ai lu sur un site américain qu’une étude de 5 ans avait montré que manger 10 grammes de fibres par jour réduit de 3.7% le gras sur l’abdomen.

Bougez-vous

Le sport, c’est bon pour la santé, votre physique et votre mental. Alors, pourquoi on en fait aussi peu ?

Je fais régulièrement du sport par périodes, mais l’hiver, j’oublie mes bonnes habitudes de l’été. Cette tendance est contreproductive puisque c’est quand je commence à perdre du ventre que j’arrête.

Faites quelques investissements comme un abonnement dans une salle de gym ou quelques accessoires pour la maison afin d’en faire continuellement. Vous n’avez pas besoin de mille choses ou de courir le marathon pour avoir des résultats.

Un peu de yoga, du gainage et de la marche active favorisent la perte de gras. Combinez également avec des abdos. En ayant des muscles abdominaux, vous tonifiez davantage votre ventre. Certes, cela n’enlèvera pas de la graisse si vous en avez, mais le jour où cette dernière part, vous afficherez une silhouette digne d’une instagrameuse fitness !

Mesurez vos progrès

Sans carte, vous naviguez dans le vide. Fixez vos objectifs. J’en ai deux : le poids et le pourcentage de masse graisseuse. Pour savoir ce dernier, achetez une balance qui le calcule.

Chaque samedi matin, je prends les mesures et compare à mes objectifs. Comme je note chaque jour mes repas et mes efforts physiques, je vois en un coup d’œil ce qui peut expliquer ce résultat.

Mais, ne soyez pas abattue si cela semble insuffisant. Essayez d’avoir de l’aide ou de tenter de nouvelles techniques comme l’hypnose. N’oubliez que perdre du ventre est difficile et que seul un travail sur le long terme offre des résultats.