Comment engager une conversation avec une personne de sexe opposé ?

homme et femme qui discutent

Que vous soyez timide ou non, il n’est pas toujours facile d’engager la conversation avec quelqu’un. Lorsqu’il s’agit du sexe opposé, cela peut devenir encore plus délicat et on a rapidement peur de faire un faux-pas.

Alors comment engager une conversation avec une personne de sexe opposé ? Je vous ai préparé un article pour vous aider à engager la conversation sans grande difficulté, alors n’attendez plus pour lire les quelques conseils !


L’importance de l’attitude

Avant de penser à engager la conversation avec un sujet efficace, je trouve qu’il est important de soigner son attitude. En effet, avant de vous parler, la personne de sexe opposé va vous voir et elle se fera un avis sur votre personnalité et vos intentions. Je trouve qu’il est donc important de faire attention à vos agissements avant de prendre la parole !

N’essayez pas d’en faire trop, porter des vêtements qui vous mettent en confiance et veillez à avoir une tenue adaptée à la circonstance. Si vous venez en short à une soirée habillée, vous perdrez des points et si vous êtes en costume à une soirée festive, vous ressemblerez à un pingouin dans le désert.

Ensuite, faites-en sorte de vous tenir au courant des actualités dans votre pays et à travers le monde, cela pourra toujours vous servir pour des sujets divers ! Ecoutez également les morceaux récents pour pouvoir en parler et les comparer à la musique que vous aimez. Ce domaine aide à faire la conversation très facilement alors profitez-en pour vous préparer !

Bref, de la culture générale sert toujours !

Comment agir face à l’autre ?

Une fois que vous serez bien préparé, vous pourrez essayer d’engager la conversation. Avant toute chose, vous devez accepter de sortir dans des endroits différents pour vous donner une chance de rencontrer de nouvelles têtes. Lorsque vous serez face à une personne du sexe opposé, n’oubliez pas regarder la personne dans les yeux, de rire aux blagues, de répondre aux questions avec sincérité et de garder votre propre style pour vous montrer naturel !

Si les conversations se passent bien, vous pouvez essayer de flirter physiquement mais je vous conseille d’être vigilent et de ne pas vous presser, cela risquerait de se terminer par un échec. N’hésitez pas à proposer de futures rencontres autour d’un verre, une sortie agréable ou même pour voir un film. Le fait de vous projeter montrera que vous appréciez l’autre et vous le mettrez en confiance.



Alors détendez-vous et soyez vous-même en allant à la rencontre d’une personne de sexe opposé. Garder confiance en vous et tout se passera bien !

La meilleure chose : posez des questions !

Combien d’hommes ai-je rencontré dans ma vie qui, voulant draguer, étaient des moulins à paroles ? Beaucoup trop !

La finesse et le savoir-faire peuvent être de faire parler l’autre. Tous les gens aiment parler d’eux. Evitez les sujets trop intimes, mais demandez plutôt ce que fait la personne dans la vie, qui elle connaît à la soirée, quels pays elle a déjà visité, si elle aime le sport…

Bref, vous devez pouvoir tenir des heures de discussion en posant les bonnes questions. De plus, en ayant des sujets habituels de ce type, vous évitez les faux pas. Par exemple, j’ai déjà eu des hommes qui critiquaient à fond un métier… que je faisais ! Vous imaginez bien que s’ils m’avaient posé des questions avant, ils auraient abordé d’autres sujets.

Autre idée : commencez avec une blague !

Attention, cette idée est à doubles tranchants, mais elle peut marcher à merveille.

Faites votre présentation de façon originale via une blague ou un pic humoristique. Si la femme ou l’homme apprécie le trait d’humour, vous partez d’emblée sur un bon pied.

Mon compagnon actuel a réussi cette prouesse le premier soir où l’on s’est vu. Il a réussi à placer avec humour une phrase dite par Woody Allen et on s’est compris alors que le reste de l’assistance le regardait avec surprise.

Cela a permis de créer en quelques secondes une private joke et nous a donc rassemblés.

Mais, ne commencez pas la conversation avec une blague vulgaire, raciste ou des grosses moqueries car vous risquez d’avoir les résultats inverses de ceux escomptés.