Comment calmer les pleurs du soir d’un bébé ?

bébé qui pleure sur son lit

Pleurer est l’unique moyen dont dispose un bébé pour s’exprimer. Il peut exprimer sa douleur, sa faim et même son ennui. Chez lui, c’est un réflexe de survie, et nous, en tant que parents, sommes là pour apaiser ces pleurs et subvenir à ses besoins. C’est tout simplement une manière de communiquer avec nous.

Un nourrisson pleure en moyenne 2 heures par jour, soit 14 heures par semaine. Cependant, ça reste normal même si ça parait beaucoup. Dans cet article, nous vous expliquerons les causes de ces pleures pour mieux comprendre votre bébé, ainsi que les solutions que vous pourriez adopter.

Pourquoi les bébés pleurent-ils le soir ?

D’après toutes les recherches établies, il s’est avéré qu’un bébé pleure pendant les 3 premiers mois, et que c’est là où les cris sont les plus intenses.

Le bébé commence à pleurer d’avantage à partir de 2 à 3 semaines, puis les pleurs atteignent le sommet vers 6 à 8 semaines. Ensuite, ils diminueront peu à peu jusqu’à la 12 semaine.

Certaines recherches ont montré qu’il existe en réalité différents types de pleurs de bébés pour exprimer leurs besoins. Cette différence concerne : si le bébé a faim, s’il ne se sent pas à l’aise, s’il a mal ou qu’il a des coliques… Beaucoup d’experts affirment que l’écoute attentive des pleurs permettait principalement de déterminer le niveau de détresse d’un bébé plutôt que la cause exacte.

D’après eux, plus les pleurs sont forts, plus la détresse est grande. Les parents arrivent d’ailleurs à deviner ce dont leur bébé a besoin, rien qu’en écoutant ses pleurs.

Arrivé à 3 mois, le bébé commence à exprimer différents besoins en ayant toujours recours aux pleurs. Par exemple, s’il a faim, vous pourrez entendre des pleurs qui commencent doucement et lentement et qui s’intensifient au fur et à mesure.

S’il a mal, vous entendrez peut être des pleurs courts, perçants et très aigus. Pour l’ennui, l’inconfort ou encore la fatigue, vous aurez droit à des pleurs plus doux qui s’arrentent momentanément et reprennent quelques minutes plus tard, mais ils peuvent s’intensifier si vous n’y faites rien.

Voici quelques astuces pour vous aider à reconnaître les pleurs :

  • si votre bébé pleure pendant les boires, c’est qu’il n’a peut être plus faim ou qu’il a des coliques. Et parfois, il aura envie de sucer sans forcement se nourrir,
  • si votre bébé pleure quand il est dans vos bras, il a peut être envie de dormir, peut être qu’il a encore faim, peut être qu’il a envie de sucer, et peut être que quelque chose le dérange. Ça pourrait être le froid ou au contraire le chaud. Il se pourrait aussi qu’il ait un érythème fessier, ou tout simplement qu’il ait envie d’être changé.

Comment calmer les pleurs du soir d’un bébé ?

Il arrive parfois que vous soyez dans une situation où vous avez du mal à gérer les pleurs nocturnes de votre bébé, surtout si vous êtes jeunes parents. Nous vous présentons nos meilleurs conseils pour faire face à ces pleurs incessants :

Mettre le bébé dans le calme

Votre bébé a besoin d’un endroit calme qui l’aidera à s’apaiser. Toutefois, même si c’est peut être difficile de supporter les pleurs de votre bébé, ne le laissez pas tout seul. Lorsqu’il sent votre présence, il va automatiquement se calmer.

Vous pouvez le prendre dans vos bras et le promener dans la maison tout en privilégiant une faible luminosité et une ambiance calme pour l’aider à retrouver son calme. N’hésitez pas à lui parler doucement ou même lui chantonner à oreille. Votre voix l’apaisera.

Ne pas céder aux solutions faciles

Il y a beaucoup de parents qui ont recours aux solutions de facilité, car ils sont dépassés par les événements. Comme par exemple, bourrer le bébé de sédatifs ou le laisser livré à lui même en croyant qu’ainsi, il développera plus rapidement son autonomie.

Rassurer le bébé, il en a besoin

Il est très fréquent chez les bébés de pleurer par besoin d’être rassuré. Ils veulent juste ressentir la présence de leur parent. Quel que soit son besoin, un bébé doit être bien pris en charge par ses parents. Ces derniers doivent lui assurer confort, attention et amour.