Bouffée de chaleur : pourquoi arrivent-elles ?

femme malade dans son lit

Le saviez-vous ? Environ 7 femmes sur 10 sont touchées par la bouffée de chaleur lorsqu’elles entrent dans la phase de ménopause. Il s’agit en effet d’une manifestation plus ou moins désagréable de chaleur intense et soudaine ressentie surtout au niveau du visage et du cou.

Quelles sont les causes de ce mal ? Comment réduire le risque d’en souffrir ? Je vous propose de découvrir ici la réponse à toutes ces questions.

Bouffées de chaleur : ce que vous devez savoir

Encore appelées « sueurs nocturnes », les bouffées de chaleur sont un phénomène physiologique très dérangeant. Elles sont généralement accompagnées de sueurs et de frissons.

Si ce problème peut survenir à n’importe quel moment, il se manifeste beaucoup plus la nuit et peut parfois toucher tout le corps. Dans certains cas, les bouffées de chaleur peuvent occasionner un grand inconfort.

C’est surtout un véritable calvaire pour celles qui travaillent. Imaginez une phase où vous êtes prise de chaleur prise de bouffée de chaleur devant des clients. Vous seriez sans doute gênée face aux regards des autres.

En elles-mêmes, les bouffées de chaleur ne constituent pas un problème alarmant. Néanmoins, leur manifestation peut être vraiment désagréable.

Quelles sont les causes des bouffées de chaleur chez la femme ?

De manière générale, les bouffées de chaleur sont dues à un déséquilibre hormonal. Ce problème peut avoir plusieurs origines.

Par exemple, l’ablation des ovaires (hystérectomie) entraîne des changements hormonaux pouvant justifier les bouffées de chaleur. Pour corriger l’hypoglycémie, l’organisme doit sécréter une substance capable d’augmenter la transpiration. Ce phénomène peut conduire à un déséquilibre hormonal, ce qui explique la manifestation de bouffées de chaleur.

Chez la femme enceinte, on constate d’importants changements hormonaux pouvant occasionner les bouffées de chaleur. Aujourd’hui, les traitements contre le cancer du sein peuvent provoquer la ménopause précoce, d’où les bouffées de chaleur.

En cas d’hyperthyroïdie, la thyroïde doit travailler de manière excessive pour favoriser un équilibre hormonal. Dans ce cas de figure, on assiste généralement à une surproduction de chaleur. En dehors de ces causes, des facteurs comme les plats épicés, les boissons chaudes et l’émotion peuvent également favoriser les bouffées de chaleur.

Comment réduire l’apparition des bouffées de chaleur ?

Vous ressentez souvent une forte chaleur au niveau du cou, du visage et parfois du thorax ? Pas de panique. Je vous propose de découvrir ici des idées pour limiter cette gêne.

La première astuce que je vous propose est de garder votre chambre fraiche toute l’année. En effet, les bouffées de chaleur surviennent généralement la nuit et perturbent la qualité du sommeil. Pour éviter ce problème, je vous conseille de diminuer le chauffage de votre chambre en période estivale et d’utiliser un système de ventilation efficace en été.

L’autre précaution à prendre est de prévoir différentes couches de vêtements lorsque vous sortez de la maison. Vous pourrez ainsi adapter votre habillement aux variations de la température de votre corps pour réduire le risque de souffrir des bouffées de chaleur.

Si aucune de mes astuces ne fonctionne dans votre cas, n’hésitez pas à consulter un médecin. Il existe aujourd’hui des traitements efficaces à base d’hormones.

Je précise cependant qu’il faut éviter d’en faire une habitude, au risque de se créer d’autres problèmes tels que les AVC, les caillots sanguins, le cancer de sein, etc.