Voyage en Australie en avril : quel est mon parcours ?

opera house de sidney

C’est bon ! Mes congés sont validés par mes supérieurs, l’avion est réservé, mon passeport est arrivé… Je suis prête pour un nouveau voyage. Cette année, j’ai décidé de me rendre en Australie.

La destination plaît énormément aux jeunes Français et beaucoup profitent de la loi accueillante pour s’offrir une année de travail et de détente là-bas. Je n’ai pas eu la chance de vivre cette aventure lorsque j’étais étudiante et c’est donc une première pour moi sur le territoire australien.

Pourquoi j’ai choisi le mois d’avril ?

Depuis que je suis allée dans l’ouest américain en plein juin, en sous-estimant totalement la chaleur du désert à cette époque de l’année, je sélectionne toujours avec les soins les périodes où je pars.

J’ai regardé plusieurs sites et forums comme le Routard et tout le monde s’accordait pour dire qu’il s’agissait d’un mois idéal. Il fait entre 15 et 20 degrés la journée et il ne pleut que quelques jours.

Départ à Sidney

Mon séjour débute à Sydney. Avec mon compagnon, nous allons rester pendant trois jours dans la ville. Nous avons prévu de flâner un peu en découvrant des merveilles architecturales telles que l’Opera House, le Harbour Bridge et monter en haut de la Sydney Tower Eye.

Evidemment, nous profiterons aussi des plages de Sydney et je rêve d’aller au gigantesque aquarium de la ville. Pour le reste des activités, nous verrons sur place.

Si nous aimons planifier les essentiels comme les protections de santé ou la location du véhicule, laisser un peu de liberté et d’imprévu ne fait jamais de mal.

Road trip dans les parcs nationaux

Si aucun tour dans le fameux bush australien n’est au planning, nous souhaitons profiter au maximum de la nature australienne. Nous avons donc loué un petit camping-car nous permettant d’avancer à notre rythme et de dormir là où nous le souhaiterons.

Plusieurs parcs sont au programme comme le Blue Mountains, l’Alpine National Park et le Yarra Ranges. J’espère avoir le plaisir d’observer tranquillement la faune et la flore du pays, de discuter avec des locaux (même si je crains de ne rien comprendre à l’accent australien) et de marcher comme une véritable aventurière.

La capitale du pays, Canberra, ne nous tente pas. Nous allons donc la contourner pour profiter au maximum du camping-car.

L’objectif est d’arriver jusqu’à Melbourne en 10 jours. Comme nous ne roulerons pas sur les voies les plus rapides, nous prévoyons environ 1500 km de trajet. Avec 150 km/jour, cela nous laisse amplement le temps de profiter du road trip avec de multiples pauses selon nos envies.

Fin du séjour et découverte de Melbourne

Nous rendrons le camping-car dans une agence de location de Melbourne et repartirons 3 jours après notre arrivée. J’adore fonctionner ainsi et éviter la classique boucle où l’on finit par aller deux fois au même endroit.

À Melbourne, le programme est encore plus libre qu’à Sydney. Mon compagnon rêve de voir du rugby à sept et il surveille donc les reventes de billets. De mon côté, j’ai envie de découvrir le Federation Square et son univers culturel unique.

Ensuite, nous passerons peut-être une journée à St Kilda. La station balnéaire nous attire, mais nous craignons un montant élevé pour rejoindre la ville en uber ou taxi. Je vais donc rechercher quelques solutions pour les transports en commun.

16 jours me semblent un minimum pour découvrir le pays. C’est à la fois peu et beaucoup, comme j’ai pu m’en apercevoir avec mon voyage en octobre dernier aux Etats-Unis.

En attendant le jour de départ, je vais continuer de rêvasser au quotidien en pensant aux découvertes que je vais y faire.

Separator image Publié dans Sorties.