Tapis d’acupression : fonctionnement et retour d’expérience !

tapis d'acupression

Le mois dernier, une amie a eu la bonne idée de m’offrir pour mon anniversaire un tapis d’acupression. Si l’acupuncture n’est pas une découverte (j’ai déjà réalisé plusieurs séances auprès d’acupuncteurs professionnels), je dois avouer que je ne connaissais pas du tout les tapis d’acupression.

Je vous explique dans cet article comment ils fonctionnent et comment je m’en sers.

Le tapis d’acupression : l’acupuncture à domicile

L’acupuncture provient de la médecine traditionnelle chinoise. L’objectif est de travailler sur des zones précises et sensibles que l’on appelle « points d’acupuncture ».

Dans la pratique, les acupuncteurs traditionnels recourent à l’usage de fines aiguilles. Mais, de nos jours, vous pouvez trouvez des systèmes magnétiques, électriques ou des accessoires tels que les tapis d’acupression.

Sur un modèle comme ceux présentés sur mon-tapis-de-fleurs.com, vous avez des picots qui se trouvent sur les fameux points d’acupuncture.

J’ai parcouru les boutiques spécialisées et je vous conseille, si vous souhaitez acheter un tapis, de bien regarder :

  • Les dimensions du tapis (je préfère un tapis qui recouvre entièrement mon corps plutôt qu’une seule partie)
  • La matière des pointes et leurs nombres
  • La matière du matelas (la mousse est moins chère, mais il existe de la fibre de coco plus qualitative)
  • La présence d’un coussin / traversin pour soulager le cou.

Comment j’utilise mon tapis d’acupression ?

Les premières fois où j’ai effectué de l’acupuncture étaient destinées à soulager des douleurs articulaires. Vous pouvez utiliser votre tapis d’acupression pour réagir à de violents maux de dos ou de jambes, mais je vous recommande de plutôt mettre une routine en place.

Utilisé régulièrement, le tapis d’acupression diminue le stress, détend les muscles, soulage les maux de dos, réduit les inflammations articulaires… La liste des bienfaits est longue et l’acupuncture est donc un moyen de prévention efficace.

Je vous invite à créer un cadre détendu avant même d’aller sur votre tapis. Chez moi, j’ai une pièce devenue mon bureau pour le télétravail. Un pan du mur est réservé à l’ordinateur, tandis que l’autre est vide. J’ai décidé de le décorer un peu avec un univers zen. C’est là où je fais mes sessions d’acupression.

Allongez-vous tout doucement sur le tapis. Les picots sont durs et si vous y allez comme une bourrine, vous risquez de vous faire mal. Je commence par mettre mes fesses/jambes et m’allonge délicatement.

Comme les picots sont répartis sur l’ensemble du tapis, les zones clés sont évidemment stimulés. C’est moins précis qu’une session chez un spécialiste, mais tout le monde, voire personne, n’a le temps et l’argent pour aller en cabinet tous les jours.

Or, avec mon tapis d’acupuncture, je fais entre 3 et 5 sessions par semaine. Généralement, je le fais durant ma pause du midi ou quand je sens mon corps qui souffre de la position assise derrière mon écran. Je fais durer mes sessions pendant 10 à 20 minutes.

Cette durée est idéale pour lâcher-prise. N’hésitez pas à ajouter une mélodie douce. J’aime également réduire la luminosité de la pièce. Bien évidemment, limitez vos couches de vêtements pour sentir au mieux les picots. Je m’allonge en culotte ou en legging s’il fait trop froid dans la pièce. Les picots laissent quelques rougeurs qui partent vite, mais surtout revitalisent tout mon corps.