Que comparer en priorité lors du choix d’une mutuelle de santé ?

blouse d'un docteur

La sécurité sociale ne couvre pas tous les frais. Pour moi, avoir une mutuelle de santé n’est plus facultatif. Tous les membres de ma famille en ont une. Si vous recherchez votre future mutuelle, il peut être compliqué de les comparer.

Voici les points de comparaison que je vous conseille d’étudier parmi les offres des mutuelles.

Comparez bien les tarifs de VOTRE situation

Si vous comparez les tarifs des mutuelles en regardant des brochures publicitaires, il peut y avoir une différence entre le montant des cotisations que vous payerez et celui affiché sur le prospectus.

Beaucoup de critères peuvent faire évoluer les prix de votre mutuelle santé comme le nombre de personnes assurées (ex : ma fille est rattachée à ma mutuelle), votre âge, vos antécédents médicaux…

Donc, avant de commencer votre comparaison des mutuelles, vérifiez bien que les offres correspondent à votre situation actuelle.

Vérifiez les niveaux de remboursement qui vous importent le plus

Sur les visites chez votre médecin traitant, vous n’aurez aucun problème de remboursement avec toutes les mutuelles. Cependant, plus vous allez dans les spécialisations et dans les soins chers, plus les différences sont fortes.

C’est notamment le cas des soins dentaires, optiques ou auditifs. Par exemple, si vous souffrez de problèmes de vue, assurez-vous bien que les remboursements des verres et lunette sont élevés.

En revanche, si vous êtes jeune avec une excellente vue et une bonne audition, vous pouvez peut-être diminuer le coût de votre mutuelle de santé pendant quelques années en souscrivant à un contrat qui couvre moins ces soins.

Quelles sont les carences ?

Toutes les informations sont dans les offres de contrat et dans les contrats. C’est notamment le cas des carences. Pourtant, encore beaucoup trop d’affiliés ne les lisent pas. Puis, le jour où la mutuelle leur annonce qu’ils ne sont pas couverts, ils tombent des nues.

Une carence peut notamment être une absence de prise en charge des soins d’orthodontie ou en cas d’hospitalisation pendant les trois premiers mois du contrat.

Le montant des cotisations reste un point essentiel

Je mets ce point de comparaison en dernière position dans mes conseils parce qu’il s’agit souvent de l’élément central de notre réflexion. C’est à la fois logique et dangereux. Je m’explique.

La mutuelle est une dépense importante pour un foyer. Pour ma fille et moi, je débourse chaque mois 70€ soit 840€ par an. Avec cette somme, je peux me payer une semaine de vacances en été… Il est donc logique qu’au moment de souscrire, je vérifie que ce tarif n’est pas prohibitif.

Mais, la vérification se fait en comparaison de mon niveau de protection et pas seulement par rapport aux offres des mutuelles les moins chères du marché. À quoi bon payer une mutuelle 30€ si c’est pour payer de votre poche la plupart des frais de santé ?

Voyez toujours sur le long terme. Une mutuelle n’est pas un coût inutile, mais une sécurité pour vous éviter des tracas le jour où vos factures de santé s’élèvent.