Comment trouver un médecin traitant rapidement ?

accessoires de médecin

Contrairement à tout ce que j’entends, avoir un médecin traitant n’est pas obligatoire en France. En revanche, il est vivement recommandé d’en déclarer un car si vous allez chez lui, le montant des remboursements est plus élevé de la part de l’Assurance Maladie.

A titre d’exemple, pour une visite classique à 23€ chez votre médecin traitant, vous recevez 15.10€. Si vous n’avez pas de médecin traitant, le remboursement descend à 5.90€… Je vous invite à en lire davantage sur le site du Service Public.

Évidemment, avec ces données, tout le monde souhaite un médecin traitant, surtout que le déclarer est gratuit. Mais, j’ai pu constater avec l’expérience que c’était très dur d’en trouver un dans certaines villes.

Que ce soit à cause d’un déménagement, d’un départ à la retraite de votre ancien médecin ou pour trouver un docteur plus à l’écoute, voici mes conseils pour en dénicher un.

Faire les annuaires

C’est la technique la plus vieille qui fonctionne toujours bien. Faites le tour des Pages Jaunes ou profitez d’Internet. Aujourd’hui, je préfère passer chez Kelest – Annuaire, faire le tour des résultats Google Maps ou me rendre sur Doctolib pour trouver un médecin avec des disponibilités.

Choisir les médecins récemment implantés

En arrivant sur Nantes, j’avais d’abord reçu une dizaine de refus de rendez-vous en téléphonant aux médecins de centre-ville. Ils étaient toujours déjà pris et ne voulaient plus de nouveaux patients.

Sur les conseils d’une des secrétaires, j’ai recherché les médecins récemment implantés. Ils ont souvent un portefeuille de patients à faire et acceptent volontiers les nouveaux venus. En tentant ma chance auprès d’une docteur récemment implantée à Rezé (à quelques minutes de Nantes), j’ai enfin eu un « oui ».

J’avais eu son nom en lisant un article dans la presse locale qui annonçait son implantation.

Demander aux pharmacies

Si malgré vos appels, vous faites toujours « chou blanc », sondez les pharmacies de votre quartier. Ils ont en permanence entre les mains des ordonnances des docteurs de la ville et ont des relations étroites avec eux. Un des pharmaciens pourrait connaître le nom d’un médecin généraliste disponible.

Le bouche à oreilles

Trouver un médecin libre est devenu une problématique aussi courante que de mettre la main sur un bon artisan. La plupart des gens sont confrontés un jour ou l’autre à la situation.

Demandez à vos voisins, à vos collègues et autres proches s’ils ont des noms à vous conseiller. Pour viser juste, questionnez le dernier venu de la cage d’escalier ou le nouvel embauché. Ayant vécu la situation récemment, il est plus à même de vous aider… sauf s’il s’agit d’un chanceux qui n’est jamais malade !

Mais, n’attendez pas comme lui d’avoir un problème pour trouver un médecin. Cherchez le vôtre dès que vous n’avez plus de médecin traitant. N’oubliez pas que vous en aurez besoin pour prendre rendez-vous chez tout spécialiste (kiné, psy, hypnothérapeute…) et que personne n’est à l’abri d’une urgence.