Pourquoi adopter les déodorants écologiques ?

femme heureuse levant les bras

La consommation responsable est aujourd’hui entre vos mains. Cela fait déjà plusieurs années que j’achète des déodorants et autres produits d’hygiène écologiques, plutôt que des déodorants industriels qui ne sont bons ni pour ma santé ni pour l’environnement.

Des déodorants 100% Cruelty Free

Ce n’est pas souvent l’argument numéro 1 quand on évoque les déodorants écologiques, mais il a pour moi une importance considérable : ils ne sont pas testés sur des animaux. Vous les retrouvez sous les termes de « Cruelty Free » ou de « vegan ».

Désormais, que ce soit pour un déodorant, un shampoing ou des cosmétiques, je recherche toujours cette mention.

Des déodorants avec une composition saine

Faites un essai. Prenez votre déo pour femme industriel classique et partez à la recherche de la liste INCI de tous les composants. Votre étonnement initial fera vite la place au questionnement voire à la peur. Comment peut-on encore mettre aujourd’hui des phtalates ou parabens dans des cosmétiques ? Plusieurs études les considèrent comme cancérigènes ou des perturbateurs endocriniens…

Dans des déodorants écologiques, vous êtes sûres de n’avoir que des composants sains pour votre peau. Un déodorant écologique et économique peut aussi être sans bicarbonate, sans huiles essentielles, avec pas ou peu d’alcool.

Des déodorants efficaces qui sentent bons

Le bio et les produits éthiques sont toujours bien vus, et pourtant tout le monde n’en utilise pas. Pourquoi ? En demandant autour de moi, j’ai remarqué que beaucoup de personnes ont une image négative de leur efficacité.

Or, pour en avoir essayé plusieurs, je trouve que leurs odeurs naturelles sont plus agréables pour le nez que mes anciens produits. Les trois déodorants écologiques présents actuellement dans ma salle de bain sont à la lavande, à la rose et à la mandarine. Leur efficacité permet de limiter mes odeurs de transpiration et de diffuser sous mes aisselles des senteurs agréables pendant toute la journée.

Au quotidien, j’en mets un peu après la douche du matin, puis un petit rappel après le repas du midi. C’est amplement suffisant pour pouvoir bouger mes bras comme je le souhaite sans avoir peur.

Limiter les dépenses et les emballages

Quand je me rends dans les rayons de beauté, je suis parfois subjuguée par la quantité de cartons et d’emballages. Le déodorant est parfois dans un plastique qui est lui-même dans une boite cartonnée. Vous l’utilisez un mois et jetez le tout, puis rachetez un nouvel exemplaire.

Les déodorants écologiques que je mets sont sous forme de sticks et rechargeables. J’ai acheté la première fois un stick avec un format standard (quelques dizaines de grammes). Puis, quand le stick est fini, je ne jette rien et achète une recharge. Elle remplace le stick asséché par un nouveau stick près à l’emploi.

En plus de limiter les déchets, cette méthode est économique. Il faut noter qu’en passant par le commerce en ligne, les emballages utilisés pour l’envoi sont, dans la plupart des cas, recyclables.

Les recharges sont évidemment moins chères que le stick initial. D’ailleurs, pour toutes celles qui s’imaginent que les cosmétiques et les soins écolos sont très chers, je vous invite chaudement à les regarder davantage. Vous verrez que ce n’est pas le cas.

Plus sains pour vous comme pour tous les êtres vivants et la planète, sentant bons longtemps et à des prix attractifs, les déodorants bios écologiques ont tout pour vous plaire.