« Histoires des modes et du vêtement », un superbe livre pour comprendre l’évolution de la mode

jean slim femme

La mode a souvent l’image d’être une course effrénée vers la nouveauté qui mène systématiquement à une consommation débridée. Pourtant, ce n’est pas tout à fait exact et ce livre de Denis Bruna et Chloé Demey nous le prouve en nous racontant et en analysant la mode et ses évolutions, du Moyen-âge à nos jours. Une mine d’informations pour toutes les passionnées de mode comme moi.


La mode change lentement

Contrairement à une idée reçue, la mode ne change pas à toute vitesse. Certes, il y a toujours quelque chose qui est plus à la mode que le reste, mais, dans l’ensemble, la mode évolue plutôt lentement. Il n’y a qu’à voir les collections actuelles : les jeans slim pour femme sont toujours autant présents et ils cohabitent parfaitement avec leur opposé symbolique, le bootcut, alors qu’ils existent tous les deux depuis plusieurs décennies.

La mode avance lentement depuis toujours, mais ce qui est nouveau à notre époque, ce sont les cycles internes à cette avancée. Les marques de prêt-à-porter comme Esprit l’ont bien compris et c’est pour cela qu’elles continuent à commercialiser des grands classiques qui datent de plusieurs décennies. Seulement, ces classiques se relaient chaque année pour être la tendance majeure.

La mode dans la vie de tous les jours

J’adore les livres qui explorent et analysent la mode. En revanche, j’ai toujours été frustrée de ne trouver presque que des livres qui s’attardent uniquement sur une marque de luxe et son histoire. Pour moi, la mode fait partie intégrante de notre quotidien. Même ceux qui la repoussent sont obligés d’admettre qu’elle joue un rôle central dans nos rapports sociaux.




Alors, quand je suis tombée sur le livre « Histoire des modes et du vêtement », j’étais aux anges. C’est un livre épais qui ne se lit pas d’une traite et on peut passer d’une époque à l’autre comme on le souhaite, mais il décrit vraiment très bien comment les vêtements ont évolué au fil des siècles pour s’adapter aux exigences techniques et sociales de chaque époque.

L’augmentation de la consommation

La seule véritable nouveauté de notre époque en matière de mode, c’est d’abord le sportswear, que l’on doit aux évolutions techniques des modes de fabrication et à la découverte de nouvelles matières. Par ailleurs, la plus grande nouveauté reste la fréquence de consommation qui a énormément augmenté depuis quelques décennies.

Les vraies nouvelles modes sont toujours aussi rares qu’avant comme nous le disions un peu plus tôt, mais le cycle interne à ces modes nous pousse à acheter toujours plus. Privilégier quelques pièces indémodables serait plus économe et plus écologique, mais les marques savent toujours comment nous faire acheter, souvent avec de simples détails qui ne révolutionnent rien, mais changent tout.



Separator image Publié dans Mode.