Comment vendre ses vêtements d’occasion pour se faire de l’argent ?

une femme en robe sur les marches

Si vous êtes une lectrice régulière, vous savez déjà que je suis friande des vêtements d’occasion. Moins cher, écologique, souvent de marque, le vêtement de seconde main mérite toute votre attention.

Si je suis une grande acheteuse de ces habits, je sais également me montrer raisonnable en vendant moi-même quelques pièces de mon placard.

Dans ce cas, plusieurs solutions s’offrent à moi. Voici celles que je préfère.

Vendre directement auprès d’une friperie

C’est la solution de facilité que j’adopte la plupart du temps. Les plus grandes friperies en ligne rachètent vos vêtements. Ne vous attendez pas à des super prix de rachat, car comme ils vendent eux-mêmes les produits peu chers, ils sont obligés de vous les prendre à un tarif mini.

La dernière fois, j’ai ainsi revendu deux pulls de marque, trois pantalons et plusieurs débardeurs pour à peine plus de 100€. C’est très peu, mais c’est toujours ça de pris, surtout pour une action qui me prend quelques minutes.

Vérifiez bien l’état avant d’envoyer vos vêtements à une friperie en ligne. Ils ont des exigences élevées et ne reprennent pas les vêtements abîmés. Or, une fois que vous les avez envoyés, s’ils ne les veulent pas, les frais de retour vous sont facturés et coûtent très chers.

Il y a différents types de friperies. Certaines sont spécialisées dans les vêtements de marque. Cette forme est à la mode actuellement et la concurrence dans la revente de vêtements de marques est forte.

D’autres entreprises préfèrent plutôt les véritables « fripes », ces vêtements d’occasion pas chers qui ne sont pas de marque. D’autres se focalisent sur un créneau comme les chaussures haut de gamme, les vêtements en cuir ou les produits pour les bébés.

Revendre sur un site comme Vinted

Je ne suis pas une fan des sites de revente car ils demandent beaucoup de temps entre la création des annonces et la gestion des annonces. Néanmoins, je fais une exception et le fais régulièrement avec Vinted. En effet, vendre ses vêtements sur vinted, c’est l’assurance de toucher le bon public.

Des dizaines de milliers de femmes passionnées par la mode sont sur cette plateforme. Si vous proposez des produits de qualité à un prix peu élevé, vous êtes sûre de le vendre rapidement.

Généralement, vous pouvez viser un prix 50% plus haut que ce que proposent les friperies en ligne. Ce n’est donc pas négligeable.

Vinted a dépensé beaucoup d’argent dernièrement via des publicités à la télévision et cela se ressent. Je constate sur mes annonces une augmentation des offres et je vois de plus en plus de vêtements intéressants sur la plateforme.

N’hésitez pas à regarder les autres vendeuses pour estimer le bon prix de vente pour vos vêtements d’occasion. Parfois, nous possédons un habit ancien que l’on estime peu cher, puis on voit sur d’autres annonces qu’il est très rare et recherché, et que le prix d’achat peut donc être largement augmenté !

Mettre des annonces sur Le Bon Coin

J’ai longtemps été une utilisatrice du Bon Coin, notamment quand je cherchais à revendre le mobilier acheté pour ma fille quand elle était bébé. Depuis, je l’abandonne au fur et à mesure (le Bon Coin, pas ma fille !)… Le côté écolo et partageur a laissé place à des internautes impolis qui cherchent à marchander même les vêtements que vous revendez déjà une bouchée de pain.

Néanmoins, Le Bon Coin reste une alternative viable pour vendre ses vêtements car il y a beaucoup de visiteurs. Je vous conseillerai de mettre que des pièces de valeur et de ne pas brader vos prix.

Une alternative comme Vinted est bien meilleure pour votre porte-monnaie et votre bonne humeur.

Participer aux brocantes

Au printemps, j’aime participer à la brocante annuelle du village de mes parents. C’est un moment convivial où la bonne humeur règne. J’en profite alors pour mettre sur les étalages quelques vêtements.

Les résultats sont très différents selon les années. Il m’arrive de tout vendre, comme de quasiment rien vendre. Si vous avez vraiment besoin d’argent, les friperies ou Vinted sont préférables. Si vous souhaitez passer un bon moment en famille et rencontrer vos voisins, une brocante est sympathique.

J’ai toujours trouvé que revendre les vêtements de bébé était le plus lucratif. Attention, ne comptez pas revendre 12€ le pull acheté 15€, mais plutôt 2€. Attendez-vous également à avoir des offres ridicules et à  la négociation sur des produits déjà vendus une bouchée de pain.

Personnellement, je brade souvent en fin de journée et vends les vêtements restants pas chers. Cela me permet au moins de faire de la place dans les placards.

Quelle somme espérer quand on vend ses vêtements ?

Cela dépend beaucoup de l’endroit où vous les vendez.

Sur un site de friperie en ligne, le prix de rachat est souvent autour des 5% de la valeur marchande du vêtement neuf.

Sur les sites de particuliers comme Le Bon Coin, je mets mes prix entre 10 et 30% de la valeur marchande. Cela dépend vraiment de la pièce revendue. Un magnifique sac à main de marque se vendra mieux qu’un sac acheté à H&M.

Pour la brocante, là encore, cela dépend de ce que vous avez, mais c’est globalement avec le même ratio que les sites de particuliers ou un petit moins.

Sur Vinted, j’ai déjà réussi à revendre des vêtements plus de 50% du prix d’achat. Bien évidemment, il s’agissait de textiles en excellent état et beaux. Mais, c’est déjà un tarif considérable.

Quand revendre ses vêtements ?

Dès que vous n’avez plus de place dans le placard ! Mais, je vous conseille d’être plus stratégique.

J’évite ainsi les périodes de soldes puisque la concurrence est plus élevée et que les acheteuses privilégient davantage les bons plans de vêtements neufs que le marché de l’occasion.

En revanche, juste avant Noël ou un peu après, c’est toujours là où je vends le plus cher mes vêtements. Essayez également de coller à la saison. Vendez votre pull col roulé en octobre ou décembre, pas en juin. Pour les maillots de bain et autres textiles d’été, je les mets en vente vers le mois d’avril.

Enfin, si vous avez des vêtements d’enfants à revendre, août/septembre est définitivement la meilleure période, de même que la période des fêtes, notamment si vous avez des habits de marque à proposer à la vente.