Comment vendre ses vêtements d’occasion pour se faire de l’argent ?

une femme en robe sur les marches

Si vous êtes une lectrice régulière, vous savez déjà que je suis friande des vêtements d’occasion. Moins cher, écologique, souvent de marque, le vêtement de seconde main mérite toute votre attention.

Si je suis une grande acheteuse de ces habits, je sais également me montrer raisonnable en vendant moi-même quelques pièces de mon placard.

Dans ce cas, plusieurs solutions s’offrent à moi. Voici celles que je préfère.

Vendre directement auprès d’une friperie

C’est la solution de facilité que j’adopte la plupart du temps. Les plus grandes friperies en ligne rachètent vos vêtements. Ne vous attendez pas à des super prix de rachat, car comme ils vendent eux-mêmes les produits peu chers, ils sont obligés de vous les prendre à un tarif mini.

La dernière fois, j’ai ainsi revendu deux pulls de marque, trois pantalons et plusieurs débardeurs pour à peine plus de 100€. C’est très peu, mais c’est toujours ça de pris, surtout pour une action qui me prend quelques minutes.

Revendre sur un site comme Vinted

Je ne suis pas une fan des sites de revente car ils demandent beaucoup de temps entre la création des annonces et la gestion des annonces. Néanmoins, je fais une exception et le fais régulièrement avec Vinted. En effet, vendre ses vêtements sur vinted, c’est l’assurance de toucher le bon public.

Des dizaines de milliers de femmes passionnées par la mode sont sur cette plateforme. Si vous proposez des produits de qualité à un prix peu élevé, vous êtes sûre de le vendre rapidement.

Généralement, vous pouvez viser un prix 50% plus haut que ce que proposent les friperies en ligne. Ce n’est donc pas négligeable.

Mettre des annonces sur Le Bon Coin

J’ai longtemps été une utilisatrice du Bon Coin, notamment quand je cherchais à revendre le mobilier acheté pour ma fille quand elle était bébé. Depuis, je l’abandonne au fur et à mesure (le Bon Coin, pas ma fille !)… Le côté écolo et partageur a laissé place à des internautes impolis qui cherchent à marchander même les vêtements que vous revendez déjà une bouchée de pain.

Une alternative comme Vinted est bien meilleure pour votre porte-monnaie et votre bonne humeur.

Participer aux brocantes

Au printemps, j’aime participer à la brocante annuelle du village de mes parents. C’est un moment convivial où la bonne humeur règne. J’en profite alors pour mettre sur les étalages quelques vêtements.

Les résultats sont très différents selon les années. Il m’arrive de tout vendre, comme de quasiment rien vendre. Si vous avez vraiment besoin d’argent, les friperies ou Vinted sont préférables. Si vous souhaitez passer un bon moment en famille et rencontrer vos voisins, une brocante est sympathique.

Separator image Publié dans Mode.