Quand et comment demander une augmentation ?

monter la montagne

Vous travaillez au même endroit depuis quelques temps et vous souhaitez obtenir une augmentation. Cela est relativement logique et vous êtes totalement dans votre droit.

Mais il ne faut pas vous montrer trop confiant, une augmentation n’est pas si facile à avoir, même si votre supérieur hiérarchique vous apprécie.

Alors comment obtenir votre augmentation grâce à une argumentation sans faille ?

Pourquoi méritez-vous cette augmentation ?

Avant de demander votre augmentation, il est important de savoir si vous en êtes légitime ou non. Demander d’obtenir un salaire plus important ne sera pas bien reçu si vous effectuez un travail médiocre et que vous ne faites pas preuve de sérieux dans l’entreprise.

Toutefois, si votre salaire est en dessous du marché et que vous atteignez vos objectifs (ou que vous enchainez les succès sur différentes affaires), vous êtes en bonne posture pour demander votre augmentation. Il faudra donc avoir la bonne approche et choisir le bon moment pour éviter un refus.

De plus, vous devez prendre en compte d’autres critères comme votre ancienneté et la date de la dernière augmentation, les résultats globaux de l’entreprise, votre progression et l’accroissement de vos responsabilités, le salaire de vos collègues…

Comment vous y prendre pour demande votre augmentation ?

Trop peu de femmes osent demander une augmentation. J’en parlais dernièrement avec mon compagnon qui me disait que selon lui, tout venait d’une différence de pensée : « Une femme veut qu’on lui accorde une augmentation. Un homme est sûr de mériter une augmentation. »

Pour demander votre augmentation, vous devrez lancer une discussion avec la personne à-même de vous l’accorder.

Dans une entreprise, une telle demande se fait normalement lors de l’entretien annuel. Vous pouvez aussi demander un rendez-vous exceptionnel pour en parler.

Abordez le sujet avec une vraie argumentation. Mettez en avant vos résultats, votre fidélité, votre investissement. Ne dites jamais qu’une augmentation entraînera un meilleur travail de votre part, mais plutôt qu’il récompensera vos efforts actuels.

N’hésitez pas à mettre des données chiffrées derrière votre argumentation.

Il est également important de savoir combien vous souhaitez comme augmentation (cela se traduit généralement par un pourcentage d’augmentation de votre salaire brut) et soyez réaliste.

Si vous gagnez le smic malgré de grosses responsabilités et que votre salaire est inchangé depuis cinq ans, il n’y a rien de fou à demander 8 ou 10% de plus.

Par contre, si vous avez une augmentation chaque année, que vous avez un gros salaire et que la société n’a pas réussi une année meilleure que l’année précédente, une augmentation de 2% est plus standard.

N’hésitez pas à mettre également en avant vos projets dans l’entreprise et vos envies.