Ces tabous qui entourent la grossesse et qu’il est important de connaître

une femme enceinte

Si vous êtes au début de votre première grossesse, vous êtes probablement très enthousiaste et c’est bien normal. Cependant, il ne faudrait pas penser que ce bonheur sera sans la moindre nuance. Effectivement, la grossesse n’est pas un long fleuve tranquille et les tabous qui l’entourent nous poussent trop souvent à croire le contraire et à culpabiliser de ne pas être la future maman parfaite que les magazines nous vendent. Aujourd’hui, brisons donc quelques tabous ensemble.

La dépression post-partum

Nous commençons immédiatement par l’un des plus gros tabous, mais aussi celui qui, heureusement, est le plus largement discuté dans la société actuellement. La dépression post-partum, c’est un cas de dépression qui touche certaines jeunes mamans juste après l’accouchement. Elles en ressentent une fatigue extrême, un profond dégoût pour la maternité et une grande culpabilité à ne pas être immédiatement devenue la meilleure maman du monde.

Pourtant, la dépression post-partum n’est pas définitive et elle s’apparente à une sorte de burn-out, cette dépression dont on souffre après avoir trop travaillé pendant trop longtemps. La grossesse et l’accouchement sont des expériences épuisantes et la mère a besoin de repos après. Le père doit alors prendre la relève pendant quelques semaines pour laisser sa femme se reposer et surpasser cette dépression.

Les fuites urinaires

Voici sans doute l’un des sujets les plus tabous qui entourent la grossesse. Pourtant, bien gérer les fuites urinaires est essentiel pour le retour à la vie normale de la mère et ce tabou l’empêche trop souvent d’accéder à des informations de qualité, alors même que c’est un problème fréquent pendant et après la grossesse.

Effectivement, pendant la grossesse, la présence du bébé dans le ventre chamboule les organes autour et la vessie subit une pression bien plus importante que d’habitude. Cela résulte, parfois, en des fuites urinaires qui peuvent, dans certaines situations, s’avérer très gênantes. Les prévenir et apprendre à les gérer devient donc très important.

Après la grossesse, la majorité des cas de fuites urinaires sont dus au périnée. Ce muscle est essentiel pour prévenir les fuites urinaires et l’accouchement représente un traumatisme important qui le détend énormément. Il faut donc remuscler son périnée après l’accouchement pour résoudre ce petit désagrément rapidement.

Avoir peur

C’est quelque chose que l’on ose rarement dire, mais devenir mère, c’est effrayant. Nous avons toutes des raisons différentes d’être effrayées par l’accouchement, la grossesse ou la maternité, mais nous avons toutes peur que quelque chose ne se passe pas comme prévu.

Beaucoup de femmes enceintes et de nouvelles mères essayent de faire croire que leur vie est radieuse, mais en réalité, comme nous toutes, elles ont toujours peur qu’il arrive quelque chose à leur enfant. Avec le temps, ce sentiment s’efface un peu, mais jamais totalement. Devenir parent, c’est aussi accepter de s’inquiéter toute sa vie pour son enfant.