Comment utiliser une bonbonne d’hélium pour un anniversaire ? J’ai essayé avec ma fille !

des ballons d'hélium
Cette année, j’avais décidé d’offrir un superbe septième anniversaire à ma fille. Exit mon appartement de centre-ville et place à un vrai terrain chez mes parents qui habitent à St-Etienne de Montluc (à quinze minutes de Nantes).

Avec un beau jardin et une météo fraîche mais sans pluie, j’ai pu faire preuve de créativité en aménageant quelques activités extérieures. Si la construction gonflable ou la chasse au trésor a plu aux enfants, c’est la bonbonne d’hélium qui les a émerveillés.

Qu’est-ce que l’hélium ?

Si je me base sur mes cours de chimie du collège, l’hélium est un élément chimique, et plus précisément un gaz. Il n’est donc pas de forme solide et se retrouve vendu dans des bouteilles. Vous trouverez des bonbonnes d’hélium pas chères sur le net assez facilement. Il m’a fallu moins de vingt minutes pour faire mon choix. Voilà, mes connaissances scientifiques s’arrêtent là.

Si je me base sur mon expérience de maman, l’hélium est une formidable idée qui permet de gonfler des ballons et de les faire s’envoler.


Et, si je me base sur mes anciennes soirées d’adolescentes, je me souviens que l’hélium peut, en l’inhalant, transformer votre voix pour la faire ressembler à celle d’un cartoon. Si ce jeu est à réserver à des personnes plus grandes que ma fille et à faire avec parcimonie (l’hélium n’est pas dangereux, mais il vaut mieux éviter d’inhaler trop de gaz dans votre organisme par mesure de prévention), je vous conseille toutefois de le tester au moins une fois dans votre vie. C’est tellement drôle !

Mon activité avec l’hélium lors de l’anniversaire

Après la Pinata organisée sur le grand bouleau du jardin, le dynamisme des enfants était en phase descendante. Vingt minutes d’efforts et un partage des bonbons étranges (en mode galette des rois : « pour qui est cette poignée de bonbons ? ») les avaient justement fatigués.



Je me suis dit que c’était le bon moment pour apporter un peu de poésie et de douceur. J’ai alors amené deux bouteilles d’hélium et avec les autres parents présents, nous avons gonflé les ballons. Puis, nous avons donné aux enfants l’idée d’écrire leur vœu le plus cher sur le ballon et de l’envoyer au ciel pour qu’il se réalise. Ils ont adoré l’idée.

« Je rêve de devenir footballeur », « Je veux avoir une petite sœur », « Je veux que Gauthier tombe amoureux de moi »… J’ai pu voir des vœux drôles, attendrissants, mais chut c’est un secret. S’ils s’ébruitent trop, ils ne se réaliseront jamais.

Puis, nous avons fait un lancer commun dans le ciel. Ils ont tous suivi la trajectoire des ballons, surpris de voir qu’ils allaient aussi hauts et ont laissé parler leur imagination. Lequel va aller le plus loin ? Jusqu’où ira-t-il ? Est-ce que les passagers des avions vont lire leurs vœux ?

Puis, avec le fond de la bouteille d’hélium et les quelques ballons restants, nous avons modifié un peu les règles de la balle au prisonnier. Chaque équipe lançait le ballon dans l’autre camp et quand les adversaires n’arrivaient pas à saisir le ballon avant qu’il s’envole dans les airs, ils perdaient un joueur.

En conclusion, si la bonbonne d’hélium ne peut pas être l’unique activité d’une fête d’anniversaire, il est à la fois un jeu et un moment de surprise. Cela vaut le coup d’essayer pour votre enfant.