Comment devenir vegan : reste concentré sur vos motivations !

des salades fraîches

Il est temps de vous révéler un petit secret : devenir vegan est devenue un jeu d’enfant.

J’en fais trop ? Peut-être, mais imaginez comment c’était difficile de devenir végétarien comme ma mère en 1980. Il y avait peu de produits spécialement vegan, une mauvaise réputation du mouvement et personne à qui parler de ce sujet sans moquerie…

Si vous souhaitez devenir vegan aujourd’hui, voici mes conseils pour y arriver.

Allez-y doucement !

Gardez votre objectif final à l’esprit, mais allez à votre propre rythme. Certaines personnes réussissent à devenir végétaliennes du jour au lendemain et si c’est la bonne approche pour vous, fantastique.


Mais ne vous inquiétez pas si vous avez besoin de plus de temps. Comme tout autre changement de mode de vie, devenir vegan demande non seulement de s’y habituer, mais il faut aussi du temps pour déterminer ce qui fonctionnera le mieux pour vous. Il ne s’agit pas d’une expérience unique et il existe de nombreuses approches que vous pouvez adopter.

Apporter de petits changements à vos repas quotidiens est l’un des moyens les plus faciles d’augmenter la quantité d’aliments à base de plantes, de légumes et de fruits dans votre alimentation. Vous pourriez commencer par enlever la viande ou les produits laitiers un jour par semaine et partir de là.

Vous pouvez aussi essayer de changer un repas à la fois, de prendre des petits déjeuners vegans pendant votre première semaine, d’ajouter un déjeuner végan pendant la deuxième semaine, etc.

Vous pouvez même essayer de changer un produit à la fois en remplaçant le lait de vache par du lait d’amande ou de soja ou du beurre par de l’huile de noix de coco ou de la margarine.

Il existe une solution de rechange à base de plantes pour presque tous les types d’aliments auxquels vous pouvez penser, de sorte que vous n’avez pas à manquer vos aliments préférés.

Mais, être vegan, ce n’est pas uniquement changer son alimentation, mais toute sa consommation. Dans ce domaine, les changements sont aisés et avec un peu de recherches, vous pouvez trouver du cosmétique vegan, des vêtements vegan, etc.

Bien faire les choses

Assurez-vous de ne pas manquer les nutriments essentiels. Ce n’est pas parce que vous êtes végétalien que vous êtes en bonne santé à 100 %, car il existe des versions végétaliennes de presque tous les types de malbouffe auxquels vous pouvez penser.

Tant que vous mangez une grande variété d’aliments végétaux savoureux, planifier une alimentation saine qui incorpore toutes les vitamines et les nutriments dont vous avez besoin sera un jeu d’enfant.

Essayez de nouvelles choses

Offrez à vos papilles gustatives de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs. En quittant votre zone de confort alimentaire, vous partez à la découverte de nouvelles cuisines. Il y a des milliers de recettes végétaliennes des quatre coins du monde.

Quelle que soit votre préférence culinaire, vous rencontrerez de nouveaux plats étonnants et des variations intéressantes par rapport à vos anciens plats préférés. Pourtant, il n’est pas nécessaire d’être un chef primé pour y parvenir.

Vous serez agréablement surpris par le nombre de repas que vous pouvez facilement préparer à partir d’ingrédients déjà présents dans votre cuisine ou dans les supermarchés locaux.

Continuez à apprendre

Rappelez-vous que devenir vegan est une courbe d’apprentissage. Vivre en tant que végétalien dans un monde non végétalien demande à la fois courage et curiosité. Le véganisme existe depuis 1944, mais c’est encore un concept relativement nouveau pour beaucoup de gens.

Il est important que vous vous donniez le temps d’en apprendre davantage sur les diverses facettes du véganisme – et que vous vous rappeliez de vous féliciter des progrès que vous avez accomplis.

Demandez de l’aide

« Où puis-je acheter du chocolat végétalien ? » « Comment faire des gâteaux sans oeufs ? » « Je ne sais pas comment parler de végétalisme à ma famille ! » N’ayez crainte, vous n’êtes pas seul.



Le web regorge d’informations et de ressources couvrant toutes ces questions et bien plus encore. Il n’y a rien de tel que de parler à d’autres végétaliens pour faciliter encore plus votre transition. Connectez-vous avec d’autres personnes sur Facebook ou Twitter pour découvrir la communauté.

Rappelez-vous pourquoi

Rappelez-vous sans cesse les raisons pour lesquelles vous avez choisi un mode de vie végétalien et les avantages que vous avez ressentis depuis que vous êtes végétalien.

Vous trouverez probablement que devenir végétalien est beaucoup plus facile que prévu, mais si vous passez une mauvaise journée ou si vous pensez que tout ce truc vegan ressemble trop à du travail acharné, prenez une grande respiration et réfléchissez brièvement à vos choix.

La lecture de livres ou le visionnement régulier de vidéos informatives et édifiantes sur le véganisme peuvent vous aider, tout comme le fait de garder des rappels visuels motivants comme des photos de vos animaux favoris.

Ou pourquoi ne pas localiser votre sanctuaire animalier le plus proche ? Passer du temps avec des animaux d’élevage traditionnels et apprendre à connaître leurs merveilleuses personnalités est une excellente façon de réaffirmer votre engagement envers le véganisme.

N’abandonnez pas

Si vous croyez en vous, la vie végétalienne deviendra bientôt une seconde nature. Il y a toujours une meilleure raison de s’en tenir à sa décision que de s’y opposer. Si vous avez des problèmes avec vos amis ou votre famille, n’abandonnez pas et ils finiront par accepter vos décisions.

Assurez-vous de faire des choses qui vous rappellent les joies de la vie végétalienne, et prenez-les un jour à la fois. Vous avez choisi une façon étonnante, excitante et profonde de vivre votre vie – assurez-vous d’en profiter.