Bien choisir son sommier avec matelas

De nombreuses études ont prouvé que la qualité du sommeil avait une grande influence sur notre santé. Le sommeil permet de récupérer, tant sur le plan physique que sur le plan mental. Il facilite en outre notre concentration, notre apprentissage et notre mémorisation. La qualité de sommeil ne se mesure pas seulement en temps. En effet, quand certains auront besoin de 8 h 30 de sommeil, d’autres seront reposés avec 7 heures seulement. Elle se mesure aussi par le confort apporté par une literie de bonne qualité. En effet, si vous avez tendance à vous réveiller régulièrement dans la nuit, notamment à cause de douleurs au dos ou aux épaules, ou si votre conjoint(e) vous réveille à chaque mouvement, c’est sans doute que votre matelas et/ou votre sommier ne sont pas ou plus adaptés. Je vais vous donner quelques conseils pour ajuster votre literie à vos besoins.



Comment choisir sa literie ?

Choisir sa literie n’est pas une tâche facile, car énormément de critères sont à prendre en compte, tels que votre taille, votre poids, vos problèmes de santé éventuels, la densité du matelas, le type de suspension à adopter et l’indépendance du couchage… Bref, tout un tas d’éléments qui, mal sélectionnés, provoqueront inconfort et/ou douleurs à moyen et long terme.

Dès lors que vous achetez un matelas, l’idéal est d’investir dans un sommier en même temps. En effet, selon la suspension choisie pour votre matelas, certains sommiers seront plus appropriés que d’autres. C’est bien l’association des deux : matelas avec sommier qui vous procurera le confort et l’équilibre dont vous avez besoin pour vous garantir une qualité de sommeil optimale. L’erreur la plus commune est de considérer ces éléments indépendamment et de sous-estimer les bienfaits d’un bon sommier.

La durée de vie d’une literie s’étale sur une dizaine d’années à peu près. Il est relativement facile de se rendre compte qu’on arrive au terme de ces dix années : le confort est moindre, les suspensions se font sentir, les mouvements sont moins bien soutenus, etc. S’il est courant dans ces conditions de changer le matelas, le sommier est quant à lui généralement conservé. Or, c’est une erreur, car si votre matelas est à ce point usé, nul doute que votre sommier l’est tout autant. D’ailleurs, installer un matelas neuf sur un sommier non adapté ayant déjà bien vécu réduit sensiblement ses propriétés naturelles et sa longévité.

Bien choisir son sommier

Le sommier est un peu comme les fondations de votre maison. C’est lui qui va assurer en partie le confort du couchage et contribuer à la qualité de votre sommeil. Trois types de sommiers sont commercialisés :

  • Le sommier à ressorts existe en deux versions : ressorts ensachés et biconiques. De manière générale, on dit que plus nombreux sont les ressorts et meilleur sera le confort. Il s’équilibre parfaitement avec les matelas à ressorts et assure un couchage assez souple.
  • Le sommier à lattes est sans conteste LE type de sommier le plus répandu. Plusieurs catégories le composent. Premièrement, ce sont les modèles à lattes fixes qui assurent un soutien ferme. Généralement, en entrée de gamme, les sommiers sans suspension présentent l’avantage d’être les plus abordables. En revanche, ils n’assurent aucune élasticité. Deuxièmement, les sommiers à lattes avec suspensions, appelés aussi sommiers à lattes articulées, qui suivent les mouvements du corps transmis par le matelas. Leur élasticité permet de personnaliser le couchage en s’adaptant à la morphologie du dormeur.
  • Le sommier tapissier est recouvert d’un tissu que l’on appelle aussi un coutil. Il est constitué de lattes ou de ressorts. Le fait qu’il soit recouvert d’un coutil protège votre matelas et lui assure une meilleure longévité.




Bien choisir son matelas

Choisir son matelas dépendra de plusieurs facteurs, notamment votre poids, votre position pour dormir ou votre taille. Il existe trois principaux types de matelas :

  • Les matelas en mousse : les matelas en mousse polyéther et polyuréthane sont les mousses d’entrée de gamme et de gamme moyenne. Ces matelas n’utilisent plus comme auparavant de matériaux néfastes pour l’environnement et tendent à être de plus en plus naturels. Il faudra également veiller à une densité d’au moins 30 à 40 kg/m². Le must reste les mousses à mémoire de forme, appelées aussi viscoélastiques. Ces matelas ont l’avantage d’épouser parfaitement la morphologie et de suivre les mouvements du dormeur. Ils sont en revanche déconseillés pour ceux qui souffrent de problèmes de dos.
  • Les matelas à ressorts sont très souvent appréciés pour leur capacité d’aération permettant l’évacuation de la transpiration nocturne. Les technologies des matelas à ressorts se sont largement améliorées, laissant loin derrière nous les ressorts qui rentraient dans le dos… Les plus plébiscités sont les ressorts ensachés. Chaque ressort est indépendant et recouvert d’un sachet. Ils suivent parfaitement les mouvements du dormeur et garantissent ainsi un indépendance de couchage optimale.
  • Les matelas latex ont une densité très importante, généralement comprise entre 60 et 85 kg/m². Leur avantage est double : une aération spécifique et la création de plusieurs zones de confort. En effet, selon la gamme, vous trouverez 3, 5 ou 7 zones de confort adaptées aux différentes parties du corps pour personnaliser le couchage.

Comment associer le matelas et le sommier ?

Une fois que nous avons défini les principales caractéristiques des sommiers et matelas, il s’agit maintenant de bien les associer.

Si vous souhaitez un maintien souple, je vous conseille fortement d’opter pour un matelas et un sommier à ressorts. En effet, il n’y a pas sur le marché de literie plus souple que cette combinaison. Au contraire, pour raffermir le maintien et conserver ses propriétés naturelles, avoir un matelas à ressorts avec un sommier à lattes vous assurera plus de fermeté.

De manière générale, si vous avez besoin d’un soutien ferme, il faudra vous tourner vers les matelas en mousse avec un sommier à lattes. Vous devrez faire attention à l’épaisseur des lattes et à leur nombre. Plus elles seront nombreuses et rapprochées, plus le sommier sera confortable.

Si vous être en couple, il faudra opter pour un ensemble vous garantissant la meilleure indépendance de couchage. Un sommier et un matelas à ressorts ensachés sont très appréciés des couples. Le matelas mousse à mémoire de forme l’est également.