Réussir des tours de carte réussis avec de petites mains

tour de cartes

Certains “magiciens” se sont spécialisés dans les tours de cartes. Il n’y a pas mal de manipulations comme l’empalmage ou la coupe charrier qui nécessitent des mains d’une certaine taille. Et les tours qui impliquent ces manipulations créent énormément de problèmes aux personnes possédant de petites mains. Toutefois, cela n’empêche pas qu’on puisse réaliser des tours incroyables.

Comment savoir si vos mains sont trop petites ?

  • Pour l’empalmage, une main est trop petite lorsque en essayant de tenir la carte dans la paume de sa main, elle déborde dans sa largeur. Cela signifie que lorsqu’on ouvre sa paume de main vers soi, les doigts collés et à la verticale (vers le ciel), la carte posée dans la paume de la main déborde de façon que la personne qui est devant vous peut en voir le bout. L’autre difficulté en faisant des tours de cartes quand on a de petites mains, c’est avec la coupe charrier. Pour savoir si notre main est assez grande, il faut essayer de tenir une carte dans les 2 sens de la largeur, entre les bouts du pouce et du majeur.
  • Ensuite faire passer une autre carte en dessous dans le sens de la longueur. Si elle passe sans plier la carte au-dessus, alors, la main est de bonne taille. Sinon, elle est petite.

Comment surmonter ce handicap et réaliser des tours réussis ?

Les tours de carte sont comme les jeux sur 1-casinosenligne.com : ça peut sembler difficile au départ, mais l’intelligence et la pratique aident à produire de bons résultats.

  • Beaucoup de pratique

C’est une erreur de faire de ses petites mains un handicap pour faire des tours de cartes, car avec beaucoup de pratique, on parvient toujours à de bons résultats. Tous les magiciens célèbres qui pourtant ont des mains de petite taille s’accordent pour dire que la solution se trouve dans plus de pratique. Il faut prendre le temps qu’il faut pour maîtriser les tours. Ça peut être plus long pour quelqu’un qui a de grandes mains, mais chaque technique est réalisable.

  • La possibilité d’adapter chaque tour

Un tour de passe-passe n’est pas une formule chimique. Il n’y a aucune raison pour le réaliser d’une seule façon. C’est un malheureusement l’erreur que beaucoup de novices ont tendance à faire. Il pense qu’il y a une manière « correcte » de réaliser un tour. Ce n’est tout simplement pas le cas. Chaque mouvement que vous apprenez doit être adapté et développé en fonction de votre style et de vos capacités. Le but n’est pas la perfection de la méthode, mais plutôt la perfection de l’effet.

  • L’attention et la gestion de l’audience

Un des problèmes avec le fait d’avoir des mains plus petites, ce sont les cartes qui jaillissent pendant le tour. Si cela vous arrive, pensez à utiliser l’arme la plus puissante de tout magicien : détourner l’attention de l’audience. Il faut parler au spectateur et attendre le moment où son regard sera détourné pour exécuter le tour de passe-passe. L’une des règles de la magie est qu’une action plus importante couvre une action plus petite. Concentrez-vous à contrôler l’attention du public et vous réussirez votre tour.

  • Les cartes formats bridge

Il est toujours préférable pour la cartomagie d’utiliser des cartes format Poker, car elles sont plus souples et plus maniables. Cependant, pour ceux qui ont de petites mains, les jeux de cartes format bridge sont conseillés. Elles sont moins larges et sont plus sûres pour l’empalmage par exemple.

  • L’auriculaire au lieu du majeur

Utiliser l’auriculaire au lieu du majeur pour le charrier permet de rendre la main plus profonde, ce qui peut résoudre partiellement le problème. Il suffira juste de s’habituer à cette façon de tenir les cartes.