Epilation à la lumière pulsée : Toutes les réponses à vos questions

un epilateur à lumière pulsée

L’épilation à la lumière pulsée utilise l’énergie sous forme de lumière pour éliminer les poils sans endommager la peau. Lorsque le faisceau lumineux est absorbé par le follicule, il se transforme en chaleur, provoquant la perte du poil. Voici quelques réponses à vos questions les plus fréquemment posées.

Epilation à la lumière pulsée : un résultat permanent ?

Ces systèmes provoquent la disparition des poils en phase initiale de croissance (anagène précoce). Un traitement répété peut entraîner la disparition définitive de la quasi-totalité des poils.

Afin d’éviter les faux espoirs de parvenir à une épilation complète après un nombre unique de séances, dans certains pays il a été interdit de qualifier ces traitements d’épilation permanente, recommandant qu’ils soient appelés épilation semi-permanente.

Combien de séances sont nécessaires pour traiter une zone corporelle ?

Le nombre de séances nécessaires pour traiter une zone corporelle varie d’une personne à l’autre et dépend du type de laser ou de lumière pulsée intense utilisé.

En général, 4-5 séances sont nécessaires, réparties en 4-6 semaines, et certaines personnes ont besoin de séances d’entretien, environ une à deux fois par an.

Comment effectuer un traitement à la lumière pulsée ?

Le faisceau de lumière est appliqué sur la peau au moyen d’une fenêtre de traitement que l’on déplace autour de la zone où le poil doit être enlevé.

Certains types de lasers nécessitent l’application préalable d’un gel et l’utilisation de lunettes ou d’une protection oculaire pour le patient et le personnel effectuant le traitement.

L’épilation au laser ou à la lumière pulsée est-elle douloureuse ?

L’impact des rayons lumineux sur la peau provoque généralement un léger inconfort, souvent décrit comme une sensation de brûlure ou de picotement.

La tolérance au traitement varie d’une personne à l’autre et de nombreux appareils laser incorporent des systèmes de refroidissement de la peau pour réduire cette petite douleur. Dans les zones très sensibles, l’anesthésie locale peut être nécessaire, mais cette situation est exceptionnelle.

Quels sont les effets secondaires liés à l’épilation à la lumière pulsée ?

Après l’application du traitement, des rougeurs peuvent apparaître dans la zone, qui peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours.

Une légère hyperpigmentation transitoire peut également survenir, ne nécessitant aucun traitement spécifique.

Certaines personnes développent des réactions anormales à diverses sources de lumière, de sorte que quelques jours avant de traiter une grande surface, un test de tolérance devra être effectué, en appliquant le faisceau lumineux sur une zone restreinte.

Est-ce que tout le monde peut effectuer un traitement à la lumière pulsée ?

De nos jours, il existe des appareils qui permettent aux personnes ayant presque toutes les couleurs de poils et de peau de se faire épiler avec ce système. Seuls les poils blancs ou très clairs ne pourront être épilés.

Certaines personnes ne peuvent recevoir de traitements d’épilation par sources de lumière à cause d’une maladie ou d’autres traitements qui les contre-indiquent.

Les patients atteints d’herpès simplex dans les zones qu’ils souhaitent épiler peuvent avoir besoin d’un prétraitement pour prévenir les récidives. Dans certaines situations pathologiques, en particulier chez les femmes dont la pilosité faciale est due à la stimulation hormonale, il est nécessaire de traiter le problème sous-jacent pour minimiser la repousse des poils.

Les poils sont-ils épilés immédiatement après un traitement au laser ou à la lumière pulsée intense ?

Certains poils sont enlevés immédiatement après le traitement et d’autres après 6 à 8 jours.

Pouvez-vous prendre un bain de soleil après votre séance ?

La plupart de ces systèmes d’épilation font qu’il est conseillé de ne pas prendre de bain de soleil ou d’utiliser une crème photoprotectrice sur la zone traitée 4-6 semaines avant et après chaque séance de traitement. Cependant, il existe des appareils qui peuvent être utilisés sur une peau bronzée.

Est-ce que l’épilation à la lumière pulsée peut être effectuée sur des patients qui viennent de se faire épiler par d’autres méthodes ?

L’épilation au laser ou à la lumière pulsée ne doivent pas être effectuée avant deux mois après une épilation à la cire ou à la pince, car elle serait inefficace. Le rasage ou l’utilisation de crèmes dépilatoires, par contre, n’empêche pas le traitement.

Quelles sont les données qui déterminent le choix d’un traitement au laser ou à la lumière pulsée ?

Le type d’appareil à utiliser (voir à cette adresse), l’intensité de la lumière appliquée et d’autres paramètres qui doivent être individualisés pour chaque personne sont déterminés en fonction des caractéristiques (phototype) de leur peau, qu’il y ait ou non un bronzage, de la zone à traiter et des résultats de l’essai précédent.

Est-ce que tous les systèmes d’épilation à lumière pulsée offrent des résultats similaires ?

Il existe de nombreux systèmes efficaces et sûrs d’épilation au laser et à la lumière pulsée, mais aucun d’entre eux n’est idéal pour tout le monde et dans toutes les situations.

Qui devrait effectuer une épilation à la lumière pulsée ?

Ces traitements doivent être effectués par un médecin ou sous la supervision directe d’un médecin. Le dermatologue est le spécialiste des soins de la peau et peut donc fournir des conseils appropriés sur les indications et les caractéristiques des méthodes les plus appropriées pour chaque personne. Néanmoins, depuis quelques année, les appareils domestiques d’épilation à lumière pulsée sont de plus en plus populaires et sont assez sécurisés.