Quelles sont les démarches administratives (ESTA, passeport…) pour visiter les Etats-Unis avec un enfant ?

architecture à new york

Il n’est jamais trop tôt pour voyager avec votre enfant. Découvrir de nouveaux territoires, essayer de comprendre une autre langue et s’ouvrir à d’autres cultures est le meilleur apprentissage que vous puissiez lui donner.

Avec ma fille de 8 ans, nous sommes allées aux Etats-Unis l’année dernière. Enchantée par le gigantesque Parc Disney à Orlando, elle en a aussi profité pour visiter un pays qu’elle n’avait alors vu qu’à la télévision.

Vous souhaitez faire pareil ? N’oubliez pas les démarches administratives comme de déposer une demande d’ESTA USA. Ce n’est pas parce qu’elle est jeune qu’elle a été exempte d’obligations.

Les passeports

Tout comme moi, ma fille devait avoir son passeport. Il se fait en mairie et un des deux parents doit accompagner le mineur lors de la demande.

L’enfant doit présenter sa carte d’identité et je vous conseille d’emmener aussi un livret de famille.

Le prix est seulement de 17 € si l’enfant a moins de 14 ans et 42 € s’il a 15 ans ou plus.

Le délai de délivrance du passeport dépend de votre mairie et du lieu où vous faites la demande. Ainsi, si vous faites votre demande en mai, vous risquez d’avoir un délai allongé, car beaucoup de personnes font la même chose pour leurs vacances d’été.

Depuis quelques années, l’Etat a mis en place un numéro de téléphone (34 00) pour s’informer du temps moyen de délivrance actualisé.

L’ESTA : LE document obligatoire

Quand j’étais petite et que je voyageais avec mes parents, mon passeport m’ouvrait toutes les portes. Les temps ont évolué et aujourd’hui, si vous n’avez pas fait votre demande d’ESTA, vous serez tout simplement refusé aux Etats-Unis.

Heureusement, les compagnies aériennes ne cessent de vous le rappeler avant d’embarquer pour éviter les situations malencontreuses.

Sauf gros problème, les Français obtiennent toujours une réponse positive à la demande d’ESTA. Les situations qui peuvent poser des soucis sont bien expliquées sur cette page expliquant les conditions relatives à l’ESTA.

Cette demande est valable pour pouvoir voyager aux Etats-Unis pendant deux ans, mais chaque séjour peut durer un maximum de 90 jours. Ensuite, vous devez la refaire. Il est à noter qu’il est possible de faire une demande commune avec votre enfant. Il suffit de préciser sur le formulaire vos deux noms pour que cela fonctionne.

Le document n’est plus matérialisé. Quand vous passez la douane américaine, le douanier contrôle votre passeport et a accès sur son ordinateur à votre formulaire ESTA. Il n’est donc pas nécessaire de l’imprimer. Quand vous venez pour la première fois aux Etats-Unis, il relève également vos empreintes et prend une photo de vous.

Il peut poser quelques questions comme l’objet de votre visite, la date de votre départ, mais rassurez-vous, cela est généralement très rapide.

La traitement de la demande d’ESTA met normalement 72 heures. Les trois fois où j’ai fait la demande, le délai a été plus court, mais je vous conseille tout de même de le faire au moins une dizaine de jours avant votre départ pour vous éviter le stress d’une attente allongée.

Les autres documents nécessaires pour voyager avec votre enfant aux Etats-Unis

Pour tout séjour touristique, les Etats-Unis veulent obligatoirement connaître votre vol de départ. Vous devez donc réserver vos billets d’avion aller et retour.

Dans les textes, il est également exigé d’avoir un moyen de paiement (carte bancaire) qui vous assure de pouvoir payer vos dépenses dans le pays. En réalité, aucun douanier ne m’en a jamais parlé, mais bon, sans carte, vous n’irez pas très loin dans vos activités !

Je vous recommande aussi si vous êtes une maman célibataire comme moi, de demander une autorisation écrite à l’autre parent qui dit que l’enfant peut quitter le territoire avec vous. L’AST n’est pas obligatoire quand un parent est présent, mais une amie a eu le cas d’une compagnie aérienne qui voulait absolument avoir l’accord de l’autre parent au moment de l’embarquement. Mieux vaut un document pour rien que l’inverse !

Enfin, ce n’est pas obligatoire comme l’ESTA, mais je prends toujours les cartes vitales internationales au cas où nous rencontrions un problème de santé et mon permis pour pouvoir louer une voiture.

Separator image Publié dans Sorties.