Créer un salon cocooning : mes idées pour un salon chaleureux

salon cocooning féminin

Après une dure journée, j’aime me retrouver dans un havre de paix, dans un lieu de quiétude, c’est à cela que sert un salon cocooning. Nous n’avons pas tous besoin des mêmes éléments pour nous sentir bien. Selon la constitution du foyer, on a plus ou moins besoin de chaleur, de couleur, de douceur.

L’esprit cocooning

Selon notre vie sociale (travail, amis), on peut choisir différents styles pour un effet cocoon. Il y a d’innombrables façons de rendre son salon accueillant et enveloppant de douceur.

Si l’on reçoit souvent chez soi dans un but professionnel ou pour élargir son réseau de connaissances, il est judicieux d’opter pour un style généralement décrit comme « cocooning ».

Les magazines de décoration du commerce peuvent aider à créer un style assez populaire, alors que les architectes d’intérieurs gardent précieusement les secrets du cocooning haut de gamme. Un appel à leurs services coûte cher mais le résultat est à la hauteur. La haute société adore.

Les membres d’une même famille aiment se sentir comme dans un œuf ou un cocon, protégé, au chaud, pour se reposer sans être obligatoirement avachi sur son lit, dans sa chambre. Un endroit, au cœur du foyer dans lequel se retrouver. Et là, pas besoin de ces codes, de ces tendances, on rassemble juste les éléments qui font plaisir à chacun. L’important est de se lover les uns proche des autres.

Le célibataire au féminin, au masculin a sa propre vision du cocooning. Pour Casanova, ce sera un salon accueillant et bien rangé. Pour un solitaire, célibataire endurci, le séjour est plutôt pratique et confortable. Tout est à portée de main, grâce à la multiplication des petites tables plus ou moins design et gigognes.

L’esprit cocooning peut aussi être étroitement lié à l’enfance. Après une journée de travail, de stress, il est bon de retrouver dans un univers qui nous rappelle les bons moments rassurants. On fait alors en sorte, de replonger dans des matières ou un visuel qui nous transporte des années en arrières, le temps de remonter les batteries.

Matières

Pour créer un salon cocooning, je le répète souvent toutes les matières sont permises au niveau du canapé et des fauteuils. Ce qui compte, c’est plutôt l’association de la matière et de la couleur. Un canapé en simili noir mène moins à la réflexion, au repos que le même en crème. Un canapé en tissu orange est trop dynamisant alors qu’en skaï il est plutôt rafraichissant, on a envie de s’allonger et boire une orangeade.

Le contact de la peau sur le cuir ou le simili, lorsque l’on est en short, en robe, peut être désagréable s’il fait chaud, on risque de transpirer encore plus, par contre l’hiver, il réchauffe.

Le canapé en tissu peut présenter plusieurs touchers plus ou moins agréables. Et c’est là que le cocooning devient personnel, chacun apprécie un certain contact.
La sensation peau de pêche de la microfibre, séduit beaucoup de monde, mais certaines personnes ressentent un frisson crispant à son toucher, et même à la vue de quelqu’un qui la touche.

Le velours côtelé, ou ras, moucheté ou uni est assez agréable, mais vraiment salissant et difficile à nettoyer. Le fait de poser une couverture ou un plaid de protection n’est pas du goût de tous, c’est très pratique, mais vraiment peu esthétique, la plupart du temps.

En famille, on retrouve régulièrement les mêmes goûts, bien souvent, grâce aux habitudes des années passées.

Le salon est le lieu de rassemblement de la famille, un endroit d’échanges, dans lequel on doit se laisser aller. Il faut vraiment que tous les membres de la même famille trouvent leur bonheur dans ce lieu. Il est tout à fait possible d’intégrer un fauteuil différent ou ressemblant pour l’une ou plusieurs personnes de la maison.

Les couleurs

Quelles sont les couleurs qui apportent le plus l’envie de se lover, de s’envelopper de douceur et ne plus bouger, devant la télé, ou avec un bon livre et une musique agréable ? Surement pas le rouge, ni le vert, encore moins le bleu quand ces couleurs sont foncées. Par contre, toutes les couleurs pastel, les tons fondus, clairs apportent une certaine quiétude. C’est étrange de constater que ces couleurs polaires, bleu clair et blanc puissent être aussi accueillantes.

Tous les tons de marron, le noir, le violine sont ouverts à la convivialité, ainsi que toutes les couleurs claires, layette, glacées.

Des tons que l’on retrouve en automne permettent de se relaxer. Les coussins, canapés et couvertures appellent au farniente.

Disons, que l’on retrouve régulièrement, des couleurs ensoleillées en hiver, et des couleurs polaires en été, l’automne et ses fleurs, l’automne et la couleur de ses feuilles, se retrouvent quant à elles tout au long de l’année. Pour découvrir plus de couleurs pour votre salon cocooning, je vous recommande le site spécialisé en décoration www.ctendance.fr qui regorge de conseils pour aménager et décorer votre salon ou d’autres pièces de la maison.

Les accessoires

Ils sont l’âme même du cocooning, sans eux, cet esprit n’existerait même pas.

Les coussins de toutes tailles, de toutes matières, de toutes couleurs, en abondance ou au contraire en retenue. Lancés sur le canapé nonchalamment ou bien rangés méthodiquement, ils ne doivent juste pas faire barrage à l’envie de s’asseoir, de se mettre à l’aise, sans quoi, l’esprit cocooning s’envolerait.

Les couvertures et plaids sont tout doux. En 2018, on trouve beaucoup des plaids en imitation fourrure d’une douceur incroyable, qui permettent de se sentir bien tout de suite, dès que l’on s’enveloppe dedans. Il existe une multitude de couleurs à différents prix selon les magasins et la grandeur.

La couverture polaire reste aussi incontournable. Rarement unie, elle représente souvent, un animal, un univers naturel, sauvage que l’on apprécie. Idéale pour une petite sieste, elle n’est ni trop chaude, ni pas assez, légère. D’une belle dimension on peut la laisser sur les coussins inférieurs du canapé ou la plier et l’utiliser comme coussin dans le dos.

Les peluches apportent au salon cette douceur d’antan. On peut les retrouver en forme de fauteuil pour les plus petits, de coussins ou de doudous posés sur le dossier du canapé. Il y a ces grosses peluches que l’on pose au sol, dans un coin du salon, en déco et qui finissent bien souvent sous les pieds : ours, pandas, chenilles, tout est bon pour un esprit cocon.