Le cododo : pourquoi et comment pratiquer ce mode de couchage ?

bébé qui dort sur un lit

Si les pédiatres préconisent aux parents de coucher leur bébé dans la chambre parentale la nuit durant les premiers mois, ils ne les encouragent pas à le mettre avec eux dans le même lit, cependant, de nombreux parents continuent à pratiquer le Co-dodo.

En effet, depuis très longtemps, les mères portaient leurs enfants sur le dos pour être près d’eux pendant qu’ils faisaient leur travail. Les enfants dorment, se réveillent et allaitent lorsqu’ils sont près de leur mère.

Les choses ont changé avec le développement de la civilisation, et il n’y a pas si longtemps. Des idées se sont répandues affirmant que faire coucher le bébé avec la mère n’est pas bon, ni d’un point de vue santé ni d’un point de vue psychologique également.

Et avec le retour à la nature et à l’allaitement dans les sociétés développées, l’idée que l’enfant devait partager le lit de sa mère a refait surface. Comment faire pour dormir à côté de son bébé en toute sécurité ?

Que désigne t-on par le Co-dodo ?

Le Co-dodo c’est quand les parents amènent leur bébé au lit avec eux pour dormir. Pendant le sommeil, une personne passe par plusieurs phases, du sommeil léger au sommeil profond et à l’éveil. Des études montrent que la mère et son bébé qui partagent un lit avec elle traverseront ces phases en harmonie.

C’est un fait qui aidera la maman à terminer la tétée rapidement et à se rendormir à nouveau, maman et enfant, sans avoir besoin de se lever et de bouger pour prendre l’enfant à sa place et le porter pour l’allaiter.

Dormir avec son bébé le rendra calme, il saura au chaud et moins susceptible de pleurer, et il dormira paisiblement et plus longtemps. En effet, être proche de son enfant et attentionné envers lui constamment lui procurera le sentiment de sécurité.

Des études ont montré que la quantité de lait augmente lorsque la maman partage son lit avec son tout-petit. Et la raison est très simple : allaitement à la demande, le sein est vidé continuellement et donc il est approvisionné continuellement sachant que la prolactine (l’hormone responsable de la production de lait) est plus active la nuit.

Enfin partager le sommeil avec son bébé et contrairement à ce qui a été dit auparavant fera de lui une personne sur d’elle à l’avenir et une personne bien plus autonome.

Les précautions à prendre dans la pratique du Co-dodo

Les différents et multiples débats liés au fait de faire dormir l’enfant sur le lit parental et à l’idée du danger que cela représente sur la vie de l’enfant lui-même ont mené à de nombreuses études sur le partage du lit avec l’enfant et ses bénéfices à la fois pour l’enfant et la mère, ainsi que sur l’allaitement.

Et la possibilité de nuire au bébé et les résultats se sont terminés par plusieurs recommandations, conseils et précautions à prendre en compte pour sécuriser ce fait.

Le cododo constitue une menace sur la vie de l’enfant si l’un des parents fume ou est dépendant à l’alcool, aux stupéfiants ou à une drogue qui alourdit son sommeil, si l’un des parents est gravement malade, ou souffre d’épilepsie par exemple, cela peut également nuire à l’enfant, si le lit est également partagé avec des enfants plus âgés et si le lit a des rebords, le petit peut glisser et tomber.

De cela dérivent les précautions ci-dessous qui visent à restreindre les dangers qui peuvent survenir suite à l’adoption du Co-dodo :

  • le matelas doit être dur, pas mou et avec des plis qui peuvent nuire à l’enfant ;
  • n’utilisez jamais d’oreillers ;
  • assurez-vous que le lit est sécurisé afin que l’enfant ne glisse pas ou ne tombe pas ;
  • ne laissez pas les enfants plus âgés dormir avec le plus jeune ;
  • faites attention aux couvertures et éloignez-les du visage de l’enfant ;
  • si vous ou votre conjoint fumez des cigarettes, ne laissez pas votre enfant dormir dans le même lit ;
  • si vous êtes très malade, ne faites pas coucher votre enfant avec vous ;
  • la meilleure suggestion pour partager le lit avec l’enfant est d’utiliser un lit Co-dodo à condition que la paroi du lit en face de votre lit puisse être relevée et abaissée au besoin.