Comment apprendre une nouvelle langue après 30 ans ?

ville de hambourg

Je me souviens avec un sentiment de honte mes réactions lors de ma scolarité face aux langues étrangères. Cela m’ennuyait profondément et je doutais largement de l’utilité de l’apprentissage. Ce n’est qu’à l’université que j’ai pris conscience de l’importance de l’anglais et j’ai travaillé très sérieusement pour obtenir un niveau suffisant pour pouvoir travailler dans la communication, même si je suis encore loin d’être bilingue.

À 30 ans passés, je me dis qu’il est temps pour moi, pour passer un cap professionnellement, d’ajouter d’autres langues à mon bagage linguistique.

Comme mon entreprise a plusieurs gros clients allemands, je souhaite commencer par cette langue, puis j’envisage ensuite un gros défi avec le mandarin.

Ce week-end, j’ai réfléchi à un plan d’attaque pour apprendre l’allemand. Voici ce qu’il en ressort.

Voyager en Allemagne

C’est la base selon moi. Si je ne pourrai peut-être pas faire un tel déplacement pour découvrir le mandarin, l’Allemagne reste proche de nous. En prenant un avion à Nantes, j’ai 2h de vol tout au plus pour atterrir à Berlin.

J’ai donc prévu un voyage à la période de la Saint Nicolas (5/6 décembre). J’ai toujours été fascinée par leur célébration ce saint… Je vais essayer d’échanger le plus possible avec les locaux à cette occasion.

Faire un stage linguistique

Je ne sais pas encore comment je vais trouver le temps, le financement et l’organisation nécessaires pour me faire un stage linguistique en allemand, mais je pense qu’il s’agit de l’outil d’apprentissage le plus efficace.

Ce week-end, j’ai passé du temps sur le site Aventure Linguistique. Le concept me semble totalement opportun. Vous réservez une ou plusieurs semaines dans une école partenaire berlinoise. Sur place, vos journées sont rythmées par des cours pour adultes utilisant du langage professionnel (réunions, entretiens d’embauche, présentations de produits…). En dehors des cours, des sorties « courantes » comme un film au cinéma sont organisées pour s’imprégner encore plus de la langue.

M’inscrire sur un site d’échanges culturels

C’est mon compagnon qui m’a soumis l’idée et je dois l’approfondir dans les prochains jours. Il existe des sites web où vous pouvez brancher votre micro et discuter avec d’autres internautes. Ils sont spécialement dédiés à l’apprentissage des langues.

Par exemple, vous pourriez pendant deux heures apprendre à un Allemand les bases du français, tandis que les deux suivants, il vous aide dans sa langue. Un échange gagnant/gagnant et surtout des liens tissés avec de nouvelles personnes !

Oser très vite au travail

La peur limite souvent nos performances et nos apprentissages. Actuellement, j’ai plusieurs clients allemands et nous communiquons en anglais. Mais, dès que je me sentirai à l’aise pour les comprendre, j’essaierai de passer nos discussions en allemand.

Je suis sûre que de se rendre compte des efforts faits pour les comprendre leur fera plaisir. Ils se montreront donc compréhensifs pour mes hésitations. Bien évidemment, je vais leur demander leur autorisation avant et prévenir que l’on peut repasser en anglais quand ils le veulent.

Il n’y pas besoin d’être bilingue pour se faire comprendre, surtout quand vous êtes dans un secteur particulier. Vous apprenez le vocabulaire inhérent à l’activité en quelques semaines et devenez vite opérationnelle.