Quand le littoral vous veut du bien

On dit que l’air marin est salutaire pour la santé. Mais il ne s’agit là que d’un atout des côtes. La façade maritime (aussi bien sur terre que sous l’eau) regorge de produits qui offrent au corps humain moult éléments dont il a besoin pour se développer, se maintenir en forme et se protéger. On mentionnera, entre autres, l’eau de coco, les crevettes et le poulpe.

L’eau de coco et sa richesse nutritionnelle

A l’heure actuelle, les diététiciens n’hésitent plus à envisager la création de sites internet. Ils y voient un outil pour leur communication, mais également pour sensibiliser le public sur la nécessité de soigner leur alimentation. Les diététiciens et les nutritionnistes, sur leur site web, sont nombreux à mettre en valeur les atouts nutritionnels du lait de coco. Aussi, lorsque vous irez aux Antilles, n’oubliez pas de boire régulièrement de l’eau de coco vert. Vous en retirerez moult avantages nutritionnels ! À défaut, vous pouvez vous rabattre sur les versions déjà en bouteille proposées en supermarché. L’eau de coco contient presque les mêmes éléments que l’on trouve dans la composition isotonique du plasma sanguin. C’est dire combien elle est adaptée à l’organisme humain et combien elle est essentielle pour celui-ci. Elle hydrate les cellules tout en affichant un fort pouvoir reminéralisant en raison de la quantité innombrable de minéraux qu’elle renferme.

Le calmar et ses nutriments

On en trouve aussi bien dans les restaurants gastronomiques que dans les enseignes de restauration rapide. Bien sûr, les calmars sont proposés sur les étals des marchés des villes côtières : il n’y a pas mieux que de les cuisiner lorsqu’ils viennent d’être fraîchement pêchés. Le calmar est gorgé de vitamine B12 ainsi que de l’oméga 3 (eicosapentaénoïque ou AEP et acide docosahexaénoïque ou ADH). Dans une moindre mesure, le calmar est source de protéines, de vitamines B12, de sélénium (excellent pour la santé cérébrale) ainsi que du cuivre. Un apport régulier en oméga 3 réduit le risque d’être frappé par un infarctus du myocarde.

Les crevettes et leurs acides gras

Elles sont savoureuses pour les papilles, mais également pour le corps ! Les crevettes contiennent en quantité massive d’acides gras monoinsaturés et d’acides gras polyinsaturés. Ces acides forment des boucliers pour le corps. Les diététiciens conseillent également la consommation de crevettes en raison de leurs généreux apports en complexe B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *